↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Le rock progressif fête ses 50 ans !


François, le 21/10/2019

10 octobre 1969. In the court of the Crimson King, premier album de King Crimson à la pochette détonante, vient au monde, initiant l'histoire du rock progressif. Bien sûr, les Moody Blues, Procol Harum ou The Nice avaient posé des bases. Mais le succès et la postérité de cet album en font un acte de naissance conventionnel. Les années 1970, jusqu'à l'avènement du punk, furent l'âge d'or pour le genre avec des groupes emblématiques, un Big Six aux côtés de King Crimson : Pink Floyd, Genesis, Yes, Jethro Tull, Emerson Lake & Palmer. Sans oublier d'autres grandes formations telles que Gentle Giant, Van Der Graaf Generator, Renaissance ... Le rock progressif se diffuse à toute l'Europe, se développant en empruntant des variations locales : théâtrale avec Ange ou expérimentale avec Magma et la Zeuhl en France, proche des musiques contemporaines et improvisées avec le Krautrock allemand, expressive en Italie ... Ecole de Canterbury, R.I.O., de nombreux sous-genres voient ainsi le genre se complexifier. Les années 1980, si ce n'est l'apparition du néo-progressif, sont difficiles à passer avant un renouveau dans les années 1990 via les Etats-Unis et la Suède en particulier, faisant qu'aujourd'hui, bien que demeurant une niche, le genre continuer de vivre et se porte bien. 

Albumrock propose ici des chroniques anciennes et nouvelles pour célébrer comme il se doit un des courants les plus ambitieux des musiques populaires. 

 

Les pionniers : 

In the Court of the Crimson King par Nicolas. 

Red par Nicolas. 

Yes par François. 

Fragile par Lilian. 

Music Inspired by the Snow Goose par Geoffroy. 

Atom Heart Mother par Nicolas. 

Meddle par Geoffrey. 

Wish You Were Here par Nicolas. 

The Dark Side of the Moon par Nicolas. 

Animals par Geoffroy. 

The Soft Machine par Geoffroy. 

Volume II par Geoffroy. 

Third par Geoffroy. 

Moving Pictures par Nicolas. 

 

Les successeurs : 

Metropolis part 2 : Scenes from a Memory par David. 

Folklore par Nicolas. 

The Second Brightest Star par Nicolas. 

Heritage par Nicolas. 

Chronomonaut par François. 

Echoes from within the Dragon Island par François. 

Fear of a Blank Panet par Nicolas. 

 

Les dernières sorties : 

Distance over Time par François. 

Fear Inoculum par Nicolas. 

In Cauda Venenum par François. 

The Vision, the Sword and the Pyre part 2 par François. 

Seme* par François. 

 

En Allemagne : 

Dawn par François. 

Ocean par François. 

Silent Cries and Mighty Echoes par François. 

 

En Italie : 

Palepoli par François. 

Transiberiana par François. 

Quella Vecchia Locanda par François. 

Il Bacio della Medusa par François. 

Una Vita Migliore par François. 

 

En France : 

Grimaces par François. 

Le Petit violon de Mr Grégoire par François. 

Alice au pays des délires par François. 

Le cimetière des Arlequins par François.

Au-delà du délire par François. 

 

En Suède : 

Manifesto of an Alchemist par François

A Drop of Light par François. 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également