↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Flower Kings


Waiting for Miracles


(08/11/2019 - - Rock progressif - Genre : Rock)
Produit par

Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (4 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Le retour des Flower Kings, avec classe ! "
François, le 04/12/2019
( mots)

La désagréable impression d’une fin de carrière pour les Flower Kings est enfin dispersée : le semblant de tournée d’adieu (qui passa par Rock au Château à Villersexel) n’était qu’une vue de l’esprit, et la boucle refermée par le dernier album solo de Stolt sous le nom "Flower King"» (comme son premier, embryon du groupe) était une sur-interprétation. En effet, un an après Manifesto for an Alchemist, Roine Stolt revient avec son groupe phare pour un seizième album, Waiting for Miracles


Avec une pochette sublime, les Suédois semble vouloir nous entraîner dans un univers circassien moins terrifiant que l’engagé et mystico-forestier Desolation Roses. Ce dernier, sorti en 2013, avait obtenu les faveurs de tous, bien qu’il soit, sur la longueur un peu inégal, derrière une pièce principale haute en couleur.  La rupture est également sensible dans l’absence de long titre épique, les dix minutes n’étant que frôlées sur "Vertigo". 


Néanmoins, les audaces et les titres hauts en couleurs sont bien au rendez-vous. Le typique "Black Flag" est un vrai plaisir épique et progressif, la seconde partie instrumentale de "Miracles for America" (Y’a-t-il un lien avec "Lost America" sur Manifesto of an Alchemist ?) dans une veine camelienne, qu’on retrouve dans "Sleep with an ennemy", est magnifique. Les compositions sont travaillées avec le talent qu’on connait au groupe : puiser dans les grandes heures du rock progressif, moderniser le son et les mélodies, tenter de rester le plus accessible possible. 


Mais The Flower Kings peut-être aventureux, en particulier sur les nombreux instrumentaux : le très cinématographique "Ascending to the Stars" ravira les amateurs de rock symphonique bien pensé, presque Metal parfois, le tortueux  "The Rebel Circus", le solennel "The Crowning of Greed" (certes, il y a un peu de chant à la fin), ou l’expérimental "Spirals". Ces moments sont appréciables et donnent une grande unité à Waiting for Miracles, notamment quand on pense à la reprise de certains de thèmes ou aux courts "House of Cards" servant d’introduction sur les deux disques. 


En effet, nous sommes face à un double-album, du moins factuellement. Le second volet ne dure qu’une vingtaine de minutes, mais est particulièrement progressif : les titres sont très variés, plus originaux et risqués, posant des atmosphères éthérées … Pour autant, il est en harmonie avec la première partie, tout en étant un peu moins accessible. 


Roine Stolt est toujours aussi habile sur son manche : véloce sur "Black Flag", aérien sur "Vertigo", il confirme son statut de grand musicien et d’icône de la scène suédoise. Il n’est évidemment pas seul aux manettes, et l’auditeur aura tout le loisir de profiter des talents de l’ensemble des membres.


Bien sûr, quelques faiblesses peuvent être soulignées, notamment au niveau des mélodies chantées et des mièvreries saupoudrées ici et là. "The Bridge" ou "Wicked Old Symphony" sont ainsi tout à fait dispensables et presque ridicules, quand la première partie de "Miracles for America" n’est pas des plus élaborées. Mais c’est un problème récurrent du groupe qui paraît plaire à une partie du public. On peut tout de même considérer que l’album aurait gagné à être un peu plus court en retirant ces morceaux, mais l’impression de remplissage n’est pas aussi forte qu’à l’habitude (le groupe a toujours eu du mal à faire des choix). 


Waiting for Miracles portera peut-être bien son nom pour certains, tant cette nouvelle sortie permet au groupe de retrouver sa superbe après un long silence et une mort supposée. Un retour qu’il serait dommage de ne pas fêter.   


 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Oct. 2020
30
Sortie d'album

The Flower Kings


Islands


Studio
Album de la semaine
À lire également