↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Beck, le manga rock


Nicolas, le 15/03/2010

Les personnages

Note : les âges donnés correspondent au début de l'histoire, en sachant que celle-ci s'étale sur quatre à cinq années complètes.

Beck (Mongolian Shop Squad)


Yukio Tanaka, dit Koyuki, 14 ans. C'est le héros de l'histoire. Collégien peu brillant mais doté d'un don inné pour le chant, il va être intégré malgré lui dans le projet de groupe de rock de Ryusuke. Devant tout d'abord batailler durement pour apprendre la guitare, il trouvera en la personne de Ken'ichi Saito, magasinier quarantenaire, fan de natation et des Beatles, un professeur méticuleux et passionné. Koyuki est l'archétype de l'adolescent héros de manga, celui avec lequel le jeune lectorat va s'identifier le plus facilement : simple, volontaire, gentil, altruiste mais aussi timide, faible et manquant d'assurance. Au fil des chapitres, il va néanmoins réussir à s'affirmer de plus en plus en tant que musicien et surtout en tant que facteur indispensable de cohésion du groupe. Il joue tout d'abord sur une Tibsun Les Paul (imitation de la célèbre guitare Gibson), puis sur Grestch White Falcon, Fender Telecaster et enfin sur Gibson SG.


Ryusuke Minami, 16 ans. Guitariste surdoué, c'est la rock star dans toute sa splendeur : charismatique, nonchalant, orgueilleux, gros consommateur de filles et d'alcool, sa présence scénique innée en fait naturellement le leader et l'âme du groupe. Il passe également par de grandes périodes d'abattement et de dépression qui sèment rapidement le malaise au sein de la formation. D'origine américaine par sa mère et japonaise par son père, il parle couramment l'anglais mais a du mal à maîtriser toutes les subtilités du japonais. Sa guitare est très particulière : il s'agit d'une Gibson Les Paul prénommée "Lucille" et ayant appartenu à un guitariste de blues qui s'est fait abattre alors qu'il se produisait sur scène. Cette guitare criblée de balles procure un son bien particulier au jeu de Ryusuke. Inspirée de la célèbre six cordes de BB King, elle donne lieu à tout un pan de l'intrigue du manga.


Taira Yoshiyuki, a priori 17 ans. C'est le bassiste du groupe. Taira est très tôt décrit dans le manga comme un bassiste hors pair, dont la technique n'a d'égale que le groove et le feeling rythmique. Il fera l'objet d'une guerre acharnée entre Ryusuke et Eiji, leader d'un groupe rock concurrent, pour qu'il intègre la formation de chacun d'eux. Taira est le protagoniste le plus mûr du groupe et reste en toute circonstance calme, posé et réfléchi. Il est le pilier sur lequel les autres s'appuient en cas de doutes ou de difficultés, assure fréquemment le rôle de médiateur en cas de disputes, et accessoirement remplace Ryusuke à la tête du groupe lorsque ce dernier n'est pas en état de le diriger. Sa basse est une Music Man Stingray.


Chiba Tsunemi, a priori 16 ans. C'est le chanteur principal du groupe, qui évolue dans un registre proche du rap. Habituellement jovial et boute en train, remarquable de présence scénique, Chiba est pourtant un adolescent difficile, bagarreur, susceptible, toujours prompt à frapper avant de discuter, et qui ne rechigne pas à s'enivrer de façon déraisonnable à la moindre occasion. Derrière ce caractère de fort en gueule se cache un jeune homme paumé, issu d'un milieu social difficile, ressentant une haine profonde à l'égard de la société, et qui cherche à tout prix à prouver sa valeur, que ce soit aux autres ou à lui-même. Se plaçant lui-même en concurrence avec Koyuki (deuxième chanteur du groupe dans un registre vocal plus traditionnel), l'inimité entre les deux héros est l'un des moteurs dramatiques récurrents de l'histoire.


Yuki Sakurai, dit Saku, 14 ans. Camarade de classe de Koyuki, il devient le batteur du groupe après la défection du cogneur original pour raisons familiales. Saku est le meilleur ami de Koyuki et partage avec lui ses désillusions et ses rêves de gloire. Batteur autodidacte, c'est le membre du groupe le plus travailleur et acharné, dont les efforts répétés permettront progressivement aux autres de s'appuyer sur une assise rythmique solide. D'un caractère égal aussi enjoué que discret, Saku s'efface souvent derrière les autres membres de Beck et suit les décisions communes sans broncher.


Beck, le chien de Ryusuke à l'origine du nom du groupe. Son sauvetage alors qu'il se faisait malmener par un groupe d'enfants dans la rue est à l'origine de la rencontre emblématique entre Ryusuke et Koyuki. D'apparence étrange, rapiécé comme un vieux vêtement fait de bric et de broc, quelques pans de l'intrigue lui seront intégralement consacrés dans le manga et mettront notamment le groupe face à son ennemi le plus redoutable, le mafieux Leon Sykes.

Les proches


Maho Minami, 14 ans. Sœur cadette de Ryusuke, cette jolie adolescente est l'une des raison de l'intégration de Koyuki dans Beck. Personnage haut en couleur, n'ayant pas sa langue dans sa poche, aussi caractérielle que dynamique, elle chante également à ses heures perdues. Tout comme son frère, elle maîtrise mieux l'anglais que le japonais. Maho va devenir très vite la petite amie de Koyuki, et leur relation parfois tendue donnera lieu à nombre de ressorts dramatiques tout au long de l'histoire. Elle représente un peu la girlfriend idéale pour le lectorat type de manga, à la fois belle, caractérielle et mystérieuse.


Izumi Ishiguro, 15 ans. Amie d'enfance de Koyuki, elle l'entraine très tôt découvrir le milieu rock underground de Tokyo. Cette belle fille, dont le personnage est pourtant très développé au début du manga et qui ne laisse pas Koyuki indifférent, disparait progressivement au fil des tomes au fur et à mesure que la relation entre Koyuki et Maho s'étoffe.


Ken'ichi Saito, 44 ans. Magasinier dans la vie active, professeur de natation (et ancien champion olympique), Saito possède une double casquette dans l'histoire. D'une part, il représente le pervers japonais dans toute sa splendeur : célibataire endurci, il est un grand consommateur de revues X et même de poupées gonflables, ce qui donne lieu à quelques gags pas toujours très fins. Mais à côté de cet homme banal dans sa médiocrité, on découvre un musicien dans l'âme et un grand fan des Beatles devant l'éternel. C'est lui qui va apprendre à Koyuki la natation mais surtout la guitare, se montrant aussi patient qu'inflexible dans son enseignement. Petit à petit, en vivant la carrière ascensionnelle de Beck par procuration, il va tourner le dos à ses travers de loosers et va même finir par se trouver une âme sœur. Si c'est pas beau, ça...


Hiromi Masuoka, 14 ans. Camarade de classe de Koyuki et de Saku, douce et plutôt mignonne, c'est la première véritable "fan" de Koyuki à se déclarer sincèrement. Ce dernier va d'ailleurs tenter de lui enseigner quelques rudiments de guitare. Groupie proche du groupe, sortant régulièrement avec la bande et manquant très peu de concerts de Beck, elle finira par s'attacher à Saku et à nouer une relation sérieuse avec lui.


Momoko Okasawara, dit Momo. 30 ans environ. Professeur de musique de Koyuki, ce personnage va prendre une dimension inattendue en s'attachant malgré elle à Saito, charmée par son amour du rock et de la guitare. Belle plante timide et gentille, elle représente souvent dans ce manga le fantasme de la femme parfaite.

Le staff technique


Kawakubo, la quarantaine. Apparaissant au tome 15 du manga, c'est le producteur du premier album de Beck. Ancien producteur indé apparemment assez réputé dans le milieu rock nippon, il est tombé en disgrâce devant les piètres performances des groupes qu'il a soutenus. D'un calme olympien, doué d'une grande maîtrise professionnelle ainsi que d'une parfaite connaissance du milieu, Kawakubo est l'un des éléments clé de l'ascension du groupe.


Kazuo Sato, la quarantaine. C'est l'une des organisatrices du Grateful Sound, le plus gros festival rock japonais. Ayant très tôt repéré le talent de Beck, elle va tout faire pour les intégrer à l'affiche du festival. Par la suite, elle jouera plus ou moins le rôle de manager du groupe. Mme Sato a un carnet d'adresse monumental, elle connait quasiment tout le monde dans le milieu rock japonais. Son apport dans la carrière du groupe va s'avérer très vite inestimable.


Kenji Takano, la trentaine. Gérant de magasin de musique, c'est lui qui fournit Koyuki et les Beck en matériel. Possédant une chevelure très longue, grand fan de metal, Takano est aussi inflexible en affaire que de bon conseil lorsqu'il s'agit de trouver l'instrument idéal.


Jim Walsh, la quarantaine. Réalisateur américain de films, très prisé du monde indé pour son talent de clippeur, il a notamment travaillé avec les célèbres Dying Breed. Ayant découvert le potentiel de Beck, il leur apportera à plusieurs reprises un coup de pouce providentiel.

Les rock stars


Eddy Lee, 20-25 ans. C'est le guitariste des Dying Breed, un groupe de rock alternatif célèbre aux Etats-Unis et dans le monde entier. Ryusuke et lui se connaissent et ont un temps joué dans la même formation quand il habitait à New York. Eddy Lee représente la rock star accomplie et adulée : brillant techniquement, talentueux, excellent de songwriting, ce personnage va prendre une dimension particulièrement importante pour les Beck vers les deux tiers du manga en leur fournissant bien involontairement la clé de leur triomphe international.


Matt Reed, 20-25 ans. C'est le chanteur des Dying Breed. Matt est un personnage haut en couleur, extrêmement charismatique, violent, excessif et infiniment respecté et craint dans le milieu rock. Difficile à cerner, sa trajectoire croisera celle de Beck à de nombreuses reprises.

Les ennemis


Leon Sykes, la quarantaine. Gérant d'un énorme label international, Sykes est une espèce de crapule mafieuse qui ne se prive d'aucun coup bas pour mettre en avant ses poulains et pour détruire la concurrence. Il représente la caricature du businessman arriviste et violent, faisant fréquemment rimer rock n' roll avec meurtre et drogue. Ayant pris en grippe les Beck en raison de la guitare de Ryusuke (qui appartenait à son oncle) et de son chien, il ne reculera devant rien pour anéantir leur carrière. Les intrigues tournant autour de Leon Sykes sont les plus disproportionnées de l'histoire, et de fait les moins crédibles.


Ran, la trentaine. Célèbre producteur japonais, Ran ne pense qu'à une chose : l'argent. Ayant pris sous son aile le groupe d'Eiji (Belle Âme), il s'autorisera toutes les bassesses médiatiques et relationnelles pour lancer leur carrière, tout en mettant en parallèle des bâtons dans les roues de Beck. Archétype du producteur véreux qui lisse au maximum ses travaux afin qu'ils plaisent au maximum de monde, Ran est l'antithèse du rock tel que l'imaginent Ryusuke et les autres. Son influence, heureusement, ne dépasse pas l'archipel nippon.


Eiji Kimura, 16 ans. Grand rival de Ryusuke (avec qui il avait fondé le groupe Serial Mama avant de le dissoudre), guitariste doué, Eiji ne s'embarrasse d'aucune espèce d'éthique et se veut prêt à toutes les compromissions pour devenir une rock star. Il est le leader du groupe Belle Âme, l'un des "concurrents" de Beck.
Commentaires
Hakim, le 12/11/2015 à 09:19
Merci beaucoup pour cet éclairage. Excellent manga à style unique.
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert