↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Shaking Heads


How To Entertain People In A Paranoid City


(12/10/2009 - - Garage - Genre : Rock)
Produit par

1- Take A Gun Girl / 2- Thank You For The Lift / 3- Back For You / 4- She Doesn't Love Me Anymore / 5- I'm In Love With Scarlett Johansson (But She Doesn't Know It) / 6- She Wants A Rockstar / 7- Not Like Them / 8- Don't Surrender / 9- Run If You Can / 10- Take Her For A Ride / 11- Talking To The Kids
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (8 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Remember The Name qu'ils nous disaient... Ils n'avaient pas tort !"
Jerome, le 07/01/2010
( mots)

On ne peut pas dire qu'ils ne nous avaient pas prévenus. Juin 2008, alors qu' Albumrock estampillait The Shaking Heads comme sélection du mois, eux préféraient nous renvoyer un Remember The Name en pleine tronche, premier essai encore vendu sous le manteau à la sortie d'une péniche et soutenu par des prestations scéniques aussi moites qu'électrifiées. Depuis, on n'a plus trop lâché le groupe, allant régulièrement prendre quelques nouvelles au détour d'un concert ou autre. Alors forcément, après s'être rayé les tympans aux quatre coins de la ville rose pendant presque dix-huit mois, il nous tardait un peu de voir ce qu'allait donner la suite des déclarations du combo en version numérique. Et quand les retrouvailles se font avec press-book, page myspace liftée et un disque digne de ce nom trônant au centre de la pièce, plus de doute possible. The Shaking Heads semblent bien décidés à entrer dans la cour des grands.

Et à ce petit jeu, pour avoir une chance de se faire une place sur les ondes, le mieux reste encore de mettre de côté ses états d'âme et laisser les amplis s'exprimer. Et niveau amplis, autant dire qu'ils en connaissent un rayon les petits gars. Que se soit pour jouer la carte du rock garage version boogie endiablé ("Back For You"), faire reluire ses rythmiques 50's ("Run If You Can") ou encore se contenter d'un riff hypnotique tournant en boucle et servant d'assise à quelques minutes de débauche sonore ("Take A Gun Girl"), ils n'ont visiblement besoin de personne pour trouver les formules qui décoiffent. Logique me direz-vous quand on a trouvé sa source aussi bien chez les Hives que chez les Kinks et qu'on affiche l'ambition de montrer comment distraire la populace dans une ville paranoïde en onze chapitres. Dans la foulée, certains de leurs méfaits passés ont pour l'occasion repris des couleurs. Et cela même si les premières moutures de "Take Her For A Ride", "Not Like Them" ou encore "She Doesn't Love Me Anymore" étaient déjà savoureuses. Thank You For The Lift(ing), guys.

Si leurs grands frères des Hushpuppies voulaient à tout prix leur Kate Moss, les Shaking Heads seraient plutôt "In Love With Scarlett Johansson". Question de goût sûrement. Les kids, eux, veulent du rock ("Talking To The Kids"). Et ce How To Entertain People In A Paranoid City semble fait pour les rassasier. Sueur, électricité, talent. Au fond il n'y a pas trop de secret. Rien de tel pour attaquer une nouvelle décennie sur les chapeaux de roue.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également