↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Stooges: Les essentiels, les inédits


" Qui, dans la salle, ne connaît pas encore les Stooges? Qui n'a jamais bougé son imposante masse capilaire au son de "Down On The Street", "I Wanna Be Your Dog", ou "Search & Destroy"? En clair : qui n'a pas encore été touché par l'Infinie Véritée Des Saints Stooges Et d'Iggy Pop Leur Messie Que Son Nom Soit Mille Fois Sanctifié (l'IVDSSEIPLMQSNSMFS, comme on dit dans le jargon)? Si c'est ton cas, ô lecteur impie, ne part pas te flageller tout de suite. Ce petit dossier est fait pour toi, afin de pouvoir te constituer ton best-of à toi, ta petite Bible personelle, sans avoir à te farcir les horribles compilations du commerce. Ensuite, tu pourras acheter l'intégralité des albums, et me dire merci. Si ce n'est pas ton cas, et que tu as déjà été touché par la grâce divine, ne part pas réécouter Fun House une enième fois. Du moins pas tout de suite. J'ai aussi pensé à toi, ami dévôt, puisque tu trouveras ici quelques osties pour l'esprit, quelques bouts de la Vraie Croix, sous la forme d'une sélection pointue et impartiale des meilleurs morceaux inédits de la bande de l'Iguane, extraits musicaux à l'appui. Avec quelques indications pour t'aider à les retrouver au coeur de l'infâme masse des bootlegs indignes, si tu es sage. Mais peut-on vraiment être sage quand il s'agit des Stooges? Que tu sois mécréant ou que tu prêches déjà la bonne parole, je te souhaite une bonne lecture. Et va en paix."
Moon, le 04/09/2007
Qui, dans la salle, ne connaît pas encore les Stooges? Qui n'a jamais bougé son imposante masse capilaire au son de "Down On The Street", "I Wanna Be Your Dog", ou "Search & Destroy"? En clair : qui n'a pas encore été touché par l'Infinie Véritée Des Saints Stooges Et d'Iggy Pop Leur Messie Que Son Nom Soit Mille Fois Sanctifié (l'IVDSSEIPLMQSNSMFS, comme on dit dans le jargon)? Si c'est ton cas, ô lecteur impie, ne part pas te flageller tout de suite. Ce petit dossier est fait pour toi, afin de pouvoir te constituer ton best-of à toi, ta petite Bible personelle, sans avoir à te farcir les horribles compilations du commerce. Ensuite, tu pourras acheter l'intégralité des albums, et me dire merci. Si ce n'est pas ton cas, et que tu as déjà été touché par la grâce divine, ne part pas réécouter Fun House une enième fois. Du moins pas tout de suite. J'ai aussi pensé à toi, ami dévôt, puisque tu trouveras ici quelques osties pour l'esprit, quelques bouts de la Vraie Croix, sous la forme d'une sélection pointue et impartiale des meilleurs morceaux inédits de la bande de l'Iguane, extraits musicaux à l'appui. Avec quelques indications pour t'aider à les retrouver au coeur de l'infâme masse des bootlegs indignes, si tu es sage. Mais peut-on vraiment être sage quand il s'agit des Stooges? Que tu sois mécréant ou que tu prêches déjà la bonne parole, je te souhaite une bonne lecture. Et va en paix.
En savoir plus sur The Stooges,
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également