↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Groupe

Marilyn Manson


Hard / Métal (Metal industriel)

Membres :
Gil Sharone (Batterie)
Marilyn Manson (Chant)
Tyler Bates (Guitare)
Twiggy Ramirez (Basse)

Sites :
Marilyn Manson
MM France

Marilyn Manson, de son vrai nom Brian Hugh Warner, est un chanteur américain né le 5 Janvier 1969 à Canton, Ohio et qui a donné son nom au groupe de metal indu qu'il dirige depuis 1989 (anciennement "Marilyn Manson and the Spooky Kids"). Tous les noms des membres du groupe sont formés à partir du prénom d'une starlette et du nom d'un tueur en série, Marilyn Manson venant de la fusion entre Marilyn Monroe et Charles Manson. Brian Warner aime en outre s'identifier à des personnages fictifs : Antichrist, Omega, Mercury, Arch Dandy, etc. Le groupe est passé maître en provocations diverses, qui lui valent les foudres des associations chrétiennes en particulier. La musique de Marilyn Manson est tour à tour rock, metal et industrielle, influencée principalement par Nine Inch Nails et David Bowie, bien que celle-ci ait connu un virage plutôt radical sur les derniers albums, lorgnant davantage vers le glam rock et le rock gothique.

Compte-rendu de concert
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également
Compte-rendu de concert