↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Yeah Yeah Yeahs


It's Blitz !


(06/04/2009 - - Garage / Indie - Genre : Rock)
Produit par

1- Zero / 2- Heads Will Roll / 3- Soft Shock / 4- Skeletons / 5- Dull Life / 6- Shame and Fortune / 7- Runaway / 8- Dragon Queen / 9- Hysteric / 10- Little Shadow
Note de 2/5
Vous aussi, notez cet album ! (11 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.5/5 pour cet album
"Ou comment devenir un groupe beaucoup trop produit pour rester intéressant."
Margaux, le 15/04/2009
( mots)

"Pourquoi ?" pourrait être le mot le plus approprié pour résumer It’s Blitz !. Le groupe de la gentiment siphonnée Karen O s’est frotté à la lingette désodorisante javellisée pour enlever toute trace de saleté et d’hormone sexuelle. Un tournant un peu plus propret avait déjà été instigué par Show Your Bones, mais quand même, de là à tomber dans l’électro sans intérêt, il y avait un pas. Ici, même la pochette est immaculée dans sa tentative d’être crade.

Certaines chansons nous laissent totalement estomaqués, comme "Skeletons" et son orgue qui se la joue cornemuse (ce morceau aurait pu candidater pour la place de musique de fin de Braveheart, sans blague). Ou encore "Runaway", qui commence par un piano-voix avant que des violons et violoncelles ne se collent à la chanson. It’s Blitz! se révèle aussi violent et garage que Casse-Noisette, comme en témoignent la berceuse "Little Shadow" et les morceaux électros calmes ("Hysteric" qui porte bien mal son nom).

Les pistes plus rapides sont sans grand intérêt, aucune chance qu’elles restent dans la tête (la tentative électro-funk "Dragon Queen"…). Même la voix de Karen O, autrefois crissante comme un vieux pneu en plein freinage, paraît être redevenue tout à fait normale. Danser sur les Yeah Yeah Yeahs  pouvait se révéler ultra-fun (ah la chanson "Date With The Night"). Maintenant, danser sur les Yeah Yeah Yeahs est une expérience d’une banalité effrayante : "Faces" est un excellent titre électro-pop, certes efficace mais qui ne relève pas du génie. "Heads Will Roll" voudrait être dans le vent, mais certains passages sont tellement has been (sérieusement, l'intro semble pompée sur de la vieille dance nineties).

Malgré eux, les Yeah Yeah Yeahs  deviennent la relève électro-pop FM hyper bien produite et un peu fade sur la fin. En écoutant It’s Blitz, on a l’impression de manger du tofu alors qu’on s’attendait à un steack tartare. Les cancres aux doigts sales sont passés au rang des premiers de la classe un peu fayots et nuls en sport en l'espace d'un album, lisse et plat comme la Beauce.

Si vous aimez It's Blitz !, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Yeah Yeah Yeahs


Mosquito


Critique d'album

Yeah Yeah Yeahs


Fever To Tell


Album de la semaine
À lire également