↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

AC/DC


Back in Black


(25/07/1980 - Atlantic - Hard rock - Genre : Hard / Métal)
Produit par Mutt Lange

1- Hells Bells / 2- Shoot to Thrill / 3- What Do You Do for Money Honey / 4- Given the Dog a Bone / 5- Let Me Put My Love Into You / 6- Back in Black / 7- You Shook Me All Night Long / 8- Have a Drink on Me / 9- Shake a Leg / 10- Rock 'n' Roll Ain't Noise Pollution
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (58 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 5.0/5 pour cet album
""
Lulu, le 15/07/2005
( mots)

En ce début d'année 1980, AC/DC est en deuil : leur chanteur Bon Scott vient de décéder, étouffé avec son vomi à l'arrière d'une voiture. Le choc est brutal et douloureux. Pendant de longs mois, le reste du groupe se demande s'ils doivent continuer ou tout arrêter. Bien leur a pris, ils décident de sortir cet album mythique et incontournable, avec un nouveau chanteur Brian Johnson, très vite adopté par les fans. Back In Black restera l'album de la maturité, un chef d'oeuvre et une référence ultime du Hard Rock.

Cette musique d'AC/DC est emprunt de noirceur et d'arrogance, bien plus mature que sur les albums précédents, une sorte de passage à l'âge adulte car c'est bien dans l'adversité et la douleur que naissent souvent les plus belles choses. Ils redéfinissent les tables de lois du genre et alignent les standards : quel guitariste ne s'est pas essayé sur le riff d'intro de "Back In Black", "Shoot To Thrill" et "You Shook Me All Night Long" sont deux standards qui suivent AC/DC sur leurs tournées depuis plus de vint cinq ans sans jamais faillir et semblent ne jamais vieillir. Back In Black nous accueille avec les cloches funèbres de "Hells Bells", sorte d'exutoire du passé, l'introduction de cette chanson conduira AC/DC au panthéon du rock n' roll. La voix aiguë et agressive de Brian Johnson colle parfaitement avec ce hard rock lourd et presque vicieux.

Les autres chansons ont elles aussi leur mot à dire : "What Do You Do For Money Honey" est un classique, une marque de fabrique AC/DC, des paroles vicelardes, un brun machiste aussi. "Given The Dog A bone" a quelque chose de magique, dès son écoute, on est obligé de taper du pied pour suivre la cadence, et les choeurs de gamins de la rue sont là pour rendre la chanson méchante et teigneuse. "Have A Drink On Me" a quelque chose de ZZTop, un bon vieux rock boogie crasseux de derrière les fagots. "Shake A Leg" représente ce que doit être le rock n' roll en ce début des années 80. Terminé le disco ! Place au bon vieux riff qui prend tout naturellement sa place entre deux brailleries de Brian Johnson. Un régal pour les oreilles. "Rock N' Roll Ain't Noise Pollution" finit l'album et représente un titre parfait pour faire crier un public nombreux sur les tournées du monde entier, assez calme mais d'une efficacité rare.

En mettant ce disque dans sa platine, il faut se préparer à prendre dix uppercuts en pleine poire et se surprendre à en redemander. Plus de vingt millions de galettes ont trouvé acquéreur et AC/DC a très bien compris que pour réussir un concert, ils se doivent de jouer cinq ou six morceaux de cet album chaque soir. C'est quand même un signe ça non ?

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

AC/DC


Rock or Bust


Critique d'album

AC/DC


Black Ice


Critique d'album

AC/DC


Stiff Upper Lip


Album de la semaine
À lire également