↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

ZZ Top


Rio Grande Mud


(04/04/1972 - - Rock Blues - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Francine / 2- Just got paid / 3- Mushmouth shoutin' / 4- Ko ko blue / 5- Chevrolet / 6- Apologies to pearly / 7- Bar-B-Q / 8- Sure got cold after the rain fell / 9- Whiskey'n mama / 10- Down brownie
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (6 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Qui aurait cru au renouvellement du blues dans les eaux boueuses du Rio Grande? "
François, le 01/05/2022
( mots)

Le Texas demeure un Etat à part, farouchement attaché à ses spécificités et à son histoire de république autrefois indépendante, et ZZ Top est la traduction musicale de cette identité spécifique pour ce qui est des années 1970.


Contrairement aux autres Etats du vieux Sud ayant eu un passé sécessionniste, la vague du rock sudiste n’a pas vraiment touché la région durant les 1970’s, cela au profit d’un porte-étendard mêlant hard-rock et blues-rock : ZZ Top. Cette hybridation sert à donner une couleur locale à la jonction des eaux esthétiques du Mississippi (pour le blues) et du Rio Grande, fleuve séparant les Etats-Unis du Mexique au sein des eaux boueuses duquel se baignent les véritables desperados. On le sait, le trio infernal cultiva dans son premier âge l’imagerie frontalière du Texas, notamment à travers ses emprunts à l’espagnol pour choisir les titres d’album.


A partir des pistes fructueuses explorées lors du premier album, ZZ Top compte bien apporter davantage de groove et de saturation au blues. L’illustration la plus splendide de cette entreprise est sans aucun doute "Just Got Paid", le tube de cet opus qui approfondit les idées de "Brown Sugar" dans une direction véritablement hard-rock. Du riff diabolique au solo en slide, le blues rencontre enfin le démon au carrefour de routes infiniment droites du désert texan. Dans ce registre Heavy-blues, le groupe n’atteint une puissance égalable que sur le classieux "Whiskey’n Mama", mais Rio Grande Mud est globalement une excellente performance.


En effet, on rencontre également ce blues-rock musclé sur "Francine" avec un type de riff qui pourra servir d’hymne 1980’s au groupe, à condition de lui apporter quelques variations et des claviers, sur "Ko Ko Blue" funky et ultra-énergique, "Bar-B-Q" dont les bonnes lignes instrumentales en fera un grand moment des concerts fut un temps, ou sur le flegmatique "Down Brownie".


ZZ Top propose aussi des moments de détente, cheveux au vent dans une "Chevrolet", où le jeu tout en hésitations maîtrisées de Gibbons brille de tant de classe, ou sur le beau et long slow (plus de sept minutes) "Sure Got Cold After the Rain". Plus calmes également sont les écarts vers le blues plus traditionnel voire classicisant avec "Mushmouth Shoutin’" à l’harmonica hurlante, convenu mais bien joué ou "Apologies To Pearly" pour qui aime le slide de la Nouvelle-Orléans. Malgré l’identité texane, l’héritage du blues découle de multiples régions des Etats-Unis.


Rio Grande Mud est la suite logique et attendue de ZZ Top’s First Album : les promesses sont tenues et le renouvellement du blues rock version Texas s’accélère. Une étape en forme de franchissement de palier avant l’atteinte du sommet l’année suivante sur Tres Hombres.


A écouter : "Just Got Paid", "Whiskey’n Mama", "Chevrolet", "Bar-B-Q"

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !