↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Slayer


World Painted Blood


(02/11/2009 - American - Thrash metal - Genre : Hard / Métal)
Produit par Rick Rubin, Greg Fidelman

1- World Painted Blood / 2- Unit 731 / 3- Snuff / 4- Beauty Through Order / 5- Hate Worldwide / 6- Public Display of Dismemberment / 7- Human Strain / 8- Americon / 9- Psychopathy Red / 10- Playing with Dolls / 11- Not of This God
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (7 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.5/5 pour cet album
"Slayer met un peu de sang dans son vin avec ce nouveau recueil de trashsongs."
Pierre, le 16/12/2009
( mots)

Slayer est un monstre sacré, inutile de le rappeler. Dans ce cas, à quoi bon chroniquer leur dernier album puisque, quoi qu’il advienne, il plaira aux fans et déplaira aux autres ? Point final.

Tout (ou presque) est dit. Slayer a donné naissance au Trash Metal dans les année 1980 et l’a exploité jusqu’au bout avec trois chef-d’œuvres : Reign In Blood, South Of Heaven et Season In The Abyss. Depuis, le combo californien gratifie régulièrement les auditeurs de nouvelles livraisons qui arrivent encore par moments à toucher la rage des débuts. La question qu’il est légitime de se poser face à ce World Painted Blood est la même que l’on est en droit de se poser pour tout groupe qui a plus de vingt ans d’existence : pourquoi courir après son propre génie ?

Car à l’écoute de cette nouvelle galette, comme à l’écoute des anciennes, le trasher invétéré attend patiemment le bruit et la fureur d’un Reign In Blood ou la mélancolie d’un Season In The Abyss. Cela arrive peu. Slayer joue toujours vite et fort, Tom Araya a encore de la grogne à faire valoir et les guitares sont incisives à souhait. Pourtant on vient vite à bout de l’album. Certes Slayer a mis un peu de sang dans son vin, "Human strain" et "Playing With Dolls" font entrer la voix claire dans la palette sonore du groupe avec beaucoup de réussite, certes les intros et les passages mid-tempo de "World Painted In Blood" ou "Beauty Through Order" font plaisir, mais le fait est qu’il manque un brin de folie pour que le tout prenne. Pour faire dans la comparaison cinématographique, c’est un peu comme avec M. Night Shymalan : tous les trois ans, le spectateur va voir son nouveau film avec en mémoire l'agéable souvenir laissé par Sixième Sens. Et au sortir de la salle c’est toujours la déception qui prime, sans toutefois avoir passé un mauvais moment.

World Painted Blood est un disque de Trash Metal, ni plus ni moins. Il ne révolutionnera pas le monde, vous fera sans doute passer quelques bons après-midi à imiter les solos de King avec le cintre de votre manteau. Et puis à la manière de Death Magnetic de Metallica que vous avez rangé, il y a deux ans, dans votre tour de CD, ce nouveau Slayer viendra prendre la poussière. Tout ça pour finir sur votre lit à vous dire : "c’était mieux avant…" Vous avez dit vieux con ?

Si vous aimez World Painted Blood, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Slayer


Repentless


Album de la semaine
À lire également