↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Radiohead


Hail to the Thief


(09/06/2003 - Parlophone - Rock alternatif - Genre : Rock)
Produit par Nigel Godrich

1- 2 + 2 = 5 / 2- Sit Down, Stand Up / 3- Sail to the Moon / 4- Backdrifts / 5- Go to Sleep / 6- Where I End and You Begin / 7- We Suck Young Blood / 8- The Gloaming / 9- There There / 10- I Will / 11- A Punchup at the Wedding / 12- Myxomatosis / 13- Scatterbrain / 14- A Wolf at the Door
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (109 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.5/5 pour cet album
"Hail To The Thief, ou la meilleure réalisation des années 2000 du gang d'Oxford."
Jerome, le 16/04/2011
( mots)

Il aura donc fallu attendre quasiment trois ans et deux albums, Kid A et Amnesiac, pour que Radiohead réussisse enfin à digérer ses élans électro et se lasse de tous ces bidouillages froids. Annoncé pendant un temps comme un retour aux sonorités des débuts de l’aventure, Hail To The Thief apparaît rapidement comme tout sauf une violente marche arrière. Car si Thom Yorke et les siens se sont engouffrés aussi loin dans leurs méandres expérimentaux, il ne fallait pas non plus espérer que cela n’aurait pas de conséquence sur leur vision de la musique. Bien au contraire. Pour élaborer cet album, le gang d’Oxford s’est débarrassé de l’inutile pour ne conserver que ce qu’il a su faire de mieux depuis le début des années 90.

Ni rock, ni électro mais pas non plus vraiment pop, Hail To The Thief fait voler en éclats les genres musicaux bien définis et apparaît rapidement comme une des plus grandes réussites du groupe. Album aujourd’hui incontournable de ces dix dernières années, tous genres confondus, il n’est pas vraiment étonnant que certains considèrent encore aujourd’hui cet ouvrage comme un best-of rempli de titres inédits. Depuis OK Computer, le groupe n’avait jamais réussi à atteindre de nouveau une telle maturité musicale. Chaque instrument, chaque nappe d’électro, chaque égrènement de corde semble à sa place. Chaque montée en puissance est parfaitement maîtrisée ("Sit Down. Stand Up") et les ambiances vacillent et se renouvellent à chaque titre. Passant sans état d’âme d’une élucubration aux beats assumés ("The Gloaming") à une embardée pop enivrante de très haut niveau ("Go To Sleep"), dépoussiérant les touches d’un piano pour se lancer dans une complainte à l’impact calibré ("We Suck Young Blood") ou jouant la carte de la composition sans faille ("There, There"), le groupe fait de cet album un mille-feuilles sonore qu’aucune écoute massive ne pourrait ébranler tant la richesse et la profondeur de l’ouvrage s’avoue immense. Mais ce qui est encore mieux, c’est que Radiohead fait partie de ces groupes dont on ignore tout de la suite. Et rien ne nous dit que leur prochain album ne sera pas de nouveau une des meilleures productions de ces dix prochaines années.

Si vous aimez Hail to the Thief, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Radiohead


A Moon Shaped Pool


Critique d'album

Radiohead


The King of Limbs


Critique d'album

Radiohead


In Rainbows


Album de la semaine
À lire également