↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Loren Lopez


Blue Candy


(07/04/2010 - Universal Music Publishing - Pop rock british - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- British Attraction / 2- La Romance / 3- Blue Candy / 4- Le Cache-pleurs
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (6 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Un EP plus que prometteur, pour la belle Loren Lopez."
Laura, le 21/04/2010
( mots)

Loren Lopez, cette femme aux allures de Bardot jeune, aurait très bien pu naître dans une obscure banlieue londonienne et  fredonner sa pop dans les bars hype de la capitale anglaise. Mais Loren Lopez est française, et les penchants anglais de cette originaire d'Annecy font toute l'originalité de sa musique, qui pourrait facilement passer outre-manche sans se faire contrôler à la douane. Cependant, Loren ne renie pas ses racines hexagonales pour autant, loin de là. Elle partage ses textes entre anglais et français, là où d'autres ont laissé la langue française de côté pour déficit rock'n'roll. Et c'est précisément dans ce mélange entre pop rock british et souffle français que réside le style de Loren Lopez. La chanteuse n'est ni une provocatrice aux textes piquants, ni une rêveuse à la Emily Loizeau, ni même une expérimentale telle Emilie Simon. Loren Lopez avait simplement envie de faire de la britpop, alors elle l'a fait.

Blue Candy porte bien son nom. Sorte de doux petit bonbon, il baigne dans une atmosphère bleutée, comme derrière un rideau de pluie. La première surprise de l'EP est "British Attraction", pour lequel un clip très réussi a été tourné (à Londres bien entendu). Sur un rythme pop rock très classique, rehaussé d'un piano vif, la voix sophistiquée mais sans manières de Loren trouve la place parfaite, avec un "Oh my british attraction" soufflé de manière presque sensuelle. Loren y raconte ses pérégrinations amoureuses en Angleterre, le tout en français, et la chanson s'avère d'une exquise fraîcheur, avec des senteurs joyeuses à la Hoosiers. Derrière ça vient "La Romance", tout aussi péchue mais plus sérieuse, et on imagine très bien Loren, le menton droit et la posture royale, nous parler de la belle, la grande, l'intense : la romance. La mélodie est servie par une ambiance particulière, genre vieux Londres de Sherlock Holmes, sous une pluie battante. La voix de grande fille et les inflexions de Loren Lopez sont à fait agréables, sans jamais agacer, ce qui, entre nous, n'est pas le cas chez tous les artistes francophones. "Blue Candy" est la seule chanson en anglais de l'EP, mais pas de panique, l'accent est impeccable, pour Loren, qui a fait une partie de ses études aux Etats-Unis. Comme chacune des compositions de l'EP, "Blue Candy" possède tout l'attirail de la chanson pop rock réussie, avec ses petites sonorités en plus, qui donnent une ambiance un peu vieillie. Enfin, "Le Cache-Pleurs" tente de nous prouver que la belle sait aussi émouvoir. Le pari est réussi, avec une voix plus haut perchée et à fleur de peau, une guitare triste et des bruits de pluie en arrière-plan. Le tout résonne d'une sorte de dignité propre à l'artiste, et s'achève dans un final sur voix fantomatique et orgue. Rien de mièvre, juste une cigarette et une frange derrière l'averse.

Cet EP étant d'une qualité remarquable, il fait son job à merveille, et nous fait découvrir l'univers de Loren Lopez, tout en nous donnant envie de fouiller le carton du CD à la recherche de pistes supplémentaires. Pour sûr, Loren est une grande dame, qui a les armes pour trouver sa place dans le paysage de la musique française, et plutôt une bonne place, qui plus est. Enfin, ce n'est qu'une intuition. Il ne manque plus qu'un album pour la confirmer.

Si vous aimez Blue Candy, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également