↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Archive


Lights


(22/05/2006 - - Trip hop / progressif - Genre : Rock)
Produit par

1- Sane / 2- Sit back down / 3- Veins / 4- System / 5- Fold / 6- Lights / 7- I will fade / 8- Headlights / 9- Programmed / 10- Black / 11- Taste of blood
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (36 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"De nombreux styles se mélangent dans cet album riche en surprises et en émotion."
Lulu, le 02/07/2006
( mots)

Archive est vraiment atypique. Ayant découvert ce groupe à travers le sublime et sous-estimé Take My Head en 1999 mais n'ayant pas eu l'occasion de les réécouter depuis, la découverte de Lights fût un petit choc. La chanteuse Suzanne Wooder a été remerciée depuis longtemps et les deux membres fondateurs Dany Griffiths et Darius Keller ont choisi de prendre deux nouveaux pour remplacer Craig Walker (parti en Novembre 2004). Il fallait tirer un trait sur le passé ponctué de déceptions et de désillusions. Et la nouvelle formation peut être vraiment fière de présenter ce nouveau bébé à la face du monde.

Un virage musical nettement moins pop-rock et beaucoup plus electro trip-hop se fait tout de suite sentir. Par "Sane" tout d'abord, qui, par l'utilisation de bidouilles sonores et de rythmes électroniques, semblent vouloir jouer dans le même registre qu'un Tricky par exemple. "Sit Back Down" reste un peu dans cette mouvance et semble agité par les mêmes démons que Massive Attack. Un son assez froid avec beaucoup d'effets électroniques là encore mais qui semble peu à peu se rapprocher d'ambiances étranges et délicates. "Veins" est beaucoup plus pop que ses prédécesseurs avec des choeurs féminins qui rappellent le bon vieux temps des 70's et du Flower Power. Archive est capable également de livrer, par le truchement de "Fold", une musique simple et belle, d'abord au piano puis rattrapé plus tard par une basse, sans trop de fioritures inutiles.

La clé de voûte de ce Lights est assurément le morceau du même nom. Ils ne sont pas trompés au moment de choisir le titre de l'album. Superbe expérience de plus de 18 minutes, "Lights" commence tout en douceur, par quelques nappes vaporeuses, le thème principal apparaît et continuera ad vitam eternam. Il sera mis tour à tour à la sauce ambiant, trip-hop, noisy puis propulsé par un chant excellent, il trouvera un second souffle avec une rythmique basse-batterie superbe et jamais à court d'idée. Les arrangements délicats font penser bien sur aux derniers Radiohead. La fête est loin d'être finie car "Lights" débouche sur la sublime "I Will Fade" aux vocaux féminins féeriques et on se prend presque à regretter le départ de Suzanne Wooder tant elle contribuait à la magie de l'univers Archive.

L'album continue à nous faire visiter d'autres facettes de leur musique riche en couleurs. Que ce soit "Headlights" agité par un trip-hop tout en subtilité et en délicatesse ou "Programmed" qui est beaucoup plus linéaire aux consonances synthétiques avec un arrière goût années 80, tout se passe pour le mieux. "Taste Of Blood" parvient à mettre un terme final digne de ce bel album. Très inspirée par "Exit Music (For A Film)" de Radiohead c'est indéniable, elle définit fièrement un ultime visage d'Archive, un chant émouvant soutenu par les accords d'une guitare nue puis par des nappes de synthétiseur toujours justes et émouvantes et enfin par les deux. Le final à l'orgue en surprendra plus d'un.

Archive nous offre un digne successeur à Take My Head ou Noise. Certes, quelques chansons sont moins efficaces que d'autres ("Black" ou "System"), mais il faut voir ici un besoin de toucher un maximum de genres sans jamais perdre d'unité et de cohérence. Lights devrait réussir à faire mouche auprès des amoureux de musiques planantes, électroniques et émouvantes. Sans problème.

Remerciements : Haazheel

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Nov. 2019
22
Critique d'album

Archive


Restriction


Critique d'album

Archive


Axiom


Album de la semaine
À lire également