↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Nirvana


From the Muddy Banks of the Wishkah


(01/10/1996 - DGC - Grunge - Genre : Rock)
Produit par Shauna O' Brien, Diane Stata

1- Intro / 2- School / 3- Drain You / 4- Aneurysm / 5- Smells Like Teen Spirit / 6- Been a Son / 7- Lithium / 8- Sliver / 9- Spank Thru / 10- Scentless Apprentice / 11- Heart-Shaped Box / 12- Milk It / 13- Negative Creep / 14- Polly / 15- Breed / 16- Tourette's / 17- Blew
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (28 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Le live électrique officiel de Nirvana. Une bonne bouffée de Rock."
Lulu, le 22/07/2006
( mots)

Après avoir sorti un album live acoustique pour son passage sur MTV, sublime mais très en marge de ce qu'était le groupe sur disque et sur scène, Nirvana se devait de sortir officiellement un témoignage fidèle de leurs tournées mondiales. Paru malheureusement trop tôt ou trop tard, ce From The Muddy Banks Of The Wishkah n'a pas vraiment été bien accueilli, cet événement étant taxé de faute déontologique grave. Cet album a été quelque peu boudé par les fans qui, de toute manière, s'étaient déjà procurés des concerts de leurs idoles par dizaines auprès des bootleggers et autre marché parallèle.

Krist Novoselic, Dave Grohl et Courtney Love ont choisi seize titres à travers quatre années de concert, entre 1989 et 1993, dans plusieurs concerts différents, ce qui donne un petit manque de cohésion au niveau du son et de l'ordre des chansons. Mais surtout, toute intervention du public a été réduite à son maximum, cela donne une petite ambiance bizarre entre deux titres, pas toujours bien choisis. Certains manquent à l'appel ("Rape Me" ou "Come As You Are" pour ne citer qu'eux) alors que d'autres auraient été dispensables ("Been A Son" ou "Tourette's").

On a ici représentées toutes les périodes de Nirvana, "Breed" ou "Polly" version Rock qui curieusement était déjà jouée avec le premier batteur Chad Channing longtemps avant la sortie de Smells Like Teen Spirit, quelques morceaux bruts de Bleach tels que "School", "Been A Son", "Sliver", "Negative Creep" et "Blew". On ne pourra pas leur reprocher d'avoir choisi des chansons trop commerciales sur ce coup. Surtout que "Tourette's" et "Milk It" sont loin d'être de joyeuses ritournelles et représentent ce qui se fait de plus criard de l'album In Utero. Evidemment, "Smells Like Teen Spirit" est de la partie, fidèle à sa force naturelle, et on peut noter la présence importante de Pat Smear, deuxième guitariste pendant la tournée de 1993, qui donne aux chansons "Scentless Apprentice", "Heart Shaped Box" ou "Milk It" une force salvatrice.

Cet album a surtout déçu par son manque de matériel inédit (le morceau "Spank Thru" n'est qu'une semi découverte) et l'interprétation de tous les titres n'a rien de bien différent des enregistrements studio. On s'arrêtera néanmoins sur cette cohésion rare de Nirvana derrière le petit chanteur blond, parti depuis plus de dix ans maintenant et un son râpeux presque punk qui remet ce groupe à sa meilleure place, celle de la scène et pas devant les caméras de télévision.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Nirvana


In Utero


Critique d'album

Nirvana


Nevermind


Critique d'album

Nirvana


Bleach


Album de la semaine
À lire également