↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Alt-J


This Is All Yours


(22/09/2014 - Infectious / PIAS - Art pop - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Intro / 2- Arrival In Nara / 3- Nara / 4- Every Other Freckle / 5- Left Hand Free / 6- Garden of England ? Interlude / 7- Choice Kingdom / 8- Hunger of the Pine / 9- Warm Foothills / 10- The Gospel Of John Hurt / 11- Pusher / 12- Bloodflood, Part II / 13- Leaving Nara
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (14 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Le passage à l'âge adulte"
Kevin, le 29/09/2014
( mots)

Il est souvent coutume, en musique comme ailleurs, de brûler ce que l'on a aimé. Si, deux ans plus tôt, le prodigieux An Awesome Wave avait raflé un succès aussi mérité qu'inattendu, il est fort à parier que cette fois-ci, nombreux seront ceux qui retourneront leurs vestes. Autant par pur esprit de contradiction que parce que ce This Is All Yours tente, sans renier l'esprit du premier album, de montrer des signes d'évolution. Les gars de Alt-J se sentaient attendus. Et ils l'étaient, alors, ils ont fait les choses bien. Les premières écoutes en témoignent, la musique est resserrée, plus carrée, moins d'embardées vocales, moins de folie juvénile, moins de déluges d'instruments bigarrés. Plus d'élégance. Quitte à paraître, parfois, plus arrogant. Un album moins en bordel, moins hétérogène aussi, moins varié et parallèlement plus solide.

Toute l'élégance ou presque de This Is All Yours est tributaire d'une science mesurée de la progression, déjà entrevue en 2012 mais promue code ADN de leur musique. Tous les morceaux sont assez longs et prennent le temps d'installer une ambiance avant de la développer. Les titres commencent presque nus avant de récolter de nouveaux sons et d'agrémenter les boucles de couches supplémentaires. Ils sont tous un cocktail hétéroclite d'éléments électroniques qui rehaussent une pop colorée et audacieuse mais dont chaque saveur est aisément dissociable. "Nara" se lance ainsi avec quelques touches de synthés, une ligne de guitare et un alléluia lancé au hasard. Puis ce sont les montagnes russes, les éléments s'ajoutent et se soustraient, se remplacent et là c'est un piano qui s'invite ou un vibraphone qui se fait entendre et c'est à Joe Newman de slalomer de sa voix onctueuse entre les vides et les pleins. La structure du morceau est de fait presque aléatoire, difficile de mettre le doigt sur un refrain mais pas sur l'authentique sensation d'évasion que le morceau procure. 

S'il y a une autre arme du groupe que l'on retrouve volontiers, c'est la force de frappe des singles. Véritables portes d'entrées immatérielles, elles invitent et rassurent, elles infectent le cortex et redonnent après chaque écoute un goût de reviens-y. Les petits loups de Leeds ont ainsi pondu "Hunger Of The Pine", véritable pierre angulaire de l'album, version longue et guerrière de "Tesselate". Cuivré, chaloupé et tendu, le titre s'offre plusieurs grands écarts. Tout d'abord, il débute avec deux touches de synthé et la voix féline de Joe Newman puis se fait envahir insidieusement jusqu'à déborder d'amour et de saxophones suaves. Mais surtout, il invoque aussi bien Miley Cyrus qu'Alfred de Musset. La chanteuse qui clame, qui dégueule le "I'm a female rebel" de son tube "4x4" à chaque refrain tandis que le poète voit les vers de L'espoir de Dieu (« Une immense espérance a traversé la terre / une immense espérance a traversé ma peur ») clore le titre. Sexy, épique, inspirant, "Hunger Of The Pine" distille un à un tous les talents de Alt-J. "Every Other Freckle" est quant à lui la caution coquine de ce This Is All Yours, d'une par ses paroles sans équivoque ("I want to be every lever you pull, all the showers that shower you", pour la phrase la plus imagée), mais surtout par son ambiance moite et le ton de dictateur libidineux dans la voix de Newman. Le troisième larron, "Left Hand Free" déroute par son côté cow-boy, presque trop terre-à-terre et country. Seulement pris individuellement, il est aussi efficace qu'un vieux tube des Dandy Warhols.

Au final, il n'y a en fait quasiment aucun trou d'air à déplorer dans This Is All Yours, aucune faute de goût ni aucun titre facilement oubliable. La fin de l'album, notamment, regorge de tubes en devenir, comme "The Gospel Of John Hurt" qui s'élance sur une progression millimétrée, entre xylophones et un jeu de percussions au poil puis explose dans un tonnerre d'incantations chamaniques libératrices. Ou encore "Warm Foothills", ritournelle folk d'une délicatesse rare dans laquelle le chanteur échange avec Conor Oberst ou Liane La Havas (parmi d'autres) dans un ballet de funambules où ils se passent la balle à quasiment chaque mot. Dans le même registre, la lente complainte de "Pusher", guitare-voix sucré et touchant laisse apprécier toute la lumière de la voix de Newman.

Avec This Is All Yours, l'identité d'Alt-J s'affirme en lettres capitales : délicate, complexe, littéraire, suave et toujours cette science du contre-pied et de la progression dans les compositions. S'il est moins immédiat et moins facile que son grand frère, les écoutes répétées révèlent des trésors d'imagination et de sensibilité. L'album est parfaitement exécuté, on sent à sa densité à quel point il a été pesé, pensé et minutieusement poli. S'il manque, parfois, de la fraîcheur adolescente du premier opus, c'est qu'Alt-J affiche une maturité nouvelle qui décuple l'impact de leur musique, définitivement à part. 

Note de 3.5/5
Inclassable, un son pop extrêmement diversifié et audacieux. Alt-J ose tout et avec brio.
Note de 4.5/5
A la fois imprévisible mais reconnaissable entre mille, ensorcelant mais apaisant, compliqué mais lumineux: tout le paradoxe Alt-J au summum de son art. Fantastique !
Note de 2.5/5
Du mieux, sans aucun doute, mais cette pop reste désespérément intello, sans queue ni tête et dotée d'un chant par moments insupportable. Alt-J demeure toujours, pour moi, une énigme.
Si vous aimez This Is All Yours, vous aimerez ...
Commentaires
Fitz, le 03/10/2015 à 21:16
Plus difficile que leur 1er album, moins spontané mais tout aussi jouissif !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Alt-J


Relaxer


Critique d'album

Alt-J


An Awesome Wave


Album de la semaine
À lire également