↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Groupe

Led Zeppelin


Rock (Blues, Folk and Heavy Rock)

Membres :
Jimmy Page (Guitare)
John Paul Jones (Basse, Clavier)
Robert Plant (Chant)
John Bonham (Batterie)

Sites :
Led-Zeppelin Electric Magic
Led Zeppelin PyZep
Hommage à Led Zeppelin
Un mythe ! Considéré comme l'un des plus grands groupes de l'histoire du rock, précurseur du Hard Rock, Led Zeppelin est un groupe de rock anglais fondé en 1968 sur les cendres des Yarbirds après que Jimmy Page eût été lâché successivement par tous ses acolytes. Le nom fait référence à une plaisanterie de Keith Moon, qui avait confié à Jimmy Page vouloir se barrer des Who pour fonder "le plus grand groupe du monde, gonflé comme un ballon plombé". Composé de musiciens virtuoses, le Zep s'est taillé une réputation d'excellence grâce à une discographie riche et éclectique ainsi que des prestations scéniques époustouflantes multipliant morceaux de bravoures techniques et longues improvisations inspirées. Mais il a aussi longtemps véhiculé une image sulfureuse suite à de nombreux écarts (violence, alcool, drogues...). Bien qu'officiellement séparés depuis la mort de John Bonham en 1980 des suites d'une intoxication alcoolique aiguë, les musiciens de Led Zeppelin se retrouvent encore de temps à autres à l'occasion de concerts titanesques.
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également
Compte-rendu de concert