↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

La série d'été Albumrock : #29 Deep Purple


François, le 05/08/2022

Pour occuper votre été, Albumrock vous offre cette année une série au principe assez simple : un rédacteur vous propose de découvrir ou de réviser un groupe plus ou moins culte en dix titres. Vous aurez droit à une sélection représentative qui vise à mettre en avant des morceaux par rapport à leur place dans le répertoire du groupe, sans toutefois renoncer à la subjectivité avec des choix parfois plus inattendus. Aujourd’hui, une version personnelle des pères du hard-rock, Deep Purple.

 

10- "Dead or Alive", The House of Blue Light – 1987. Un titre à mi-chemin entre Deep Purple et Rainbow au sein d’un album négligé, on y retrouve la splendeur des chorus alternés et combinés entre les claviers et la guitare qui font le charme du groupe depuis les 1970’s.

 

9- "Gettin’ Tighter", Come Taste the Band – 1975. La période Glenn Hughes avait du bon, en déplaise à Gillan. Le bassiste-chanteur aimant mixer le hard-rock et le funk (cf Trapeze), il est logique qu’on entende ce métissage lors de son passage au sein du Pourpre profond. Et ça envoie.

 

8- "Anyone’s Daughter", Fireball – 1971. Il y a ceux pour qui ce titre est une perle oubliée et ceux qui ne comprennent pas ce qui est venu à l’esprit du groupe quand ils ont composé cet ovni. Le titre détonne au sein du chef-d’œuvre qu’est Fireball et demeure l’un des plus originaux du répertoire par son orientation folk.

 

7- "The Battle Rages On", The Battle Rages On - 1993. Avec son gros dragon en couverture, l’ultime album de la formation classique annonçait la couleur : il allait être Heavy. Il l’est au moins sur ce morceau-titre, épique à souhait et assez musclé.

 

6- "The Surprising", Infinite – 2017. Le dernier âge du groupe, celui qui voit arriver Steve Morse, regorge d’excellents morceaux : Purpendicular fut une véritable renaissance, Now What ?! un chef-d’œuvre, et Infinite maintint la flamme avec d’excellentes pièces dont ce morceau légèrement progressif et mélodiquement sublime.

 

5- "Lazy", Machine Head – 1972. Revisiter le blues avec flegme et virtuosité, tel fut l’objectif de la formation sur ce long titre sublimant un genre pourtant éculé.

 

4- "Perfect Strangers", Perfect Strangers – 1984. Avec "Knocking At Your Back Door" en ouverture, Perfect Strangers confirmait toutes les attentes qu’on pouvait avoir d’un album de la reformation après des années de silence. Alors quand en plus le groupe lance un "Perfect Strangers", tubesque et Heavy, on peut parler d’un retour aux sommets …

 

3- "Burn", Burn – 1974. Il est vraiment regrettable que la période Hughes/Coverdale soit boudée par Gilan au point d’avoir disparu des setlists, notamment pour "Burn" au riff extraordinaire et au solo baroque digne d’entrer dans les plus grandes pages de l’histoire du rock.

 

2- "Child in Time", In Rock – 1970. On tient là un exploit, pas seulement au chant (même si en effet, c’est incroyable), mais à tous les niveaux : les riffs, les transitions, les soli, l’incursion au sein du Heavy-prog’. La puissance de "Child in Time" est communicative, l’auditeur se noie facilement dans les émotions suscitées par l’emphase de ce morceau excessif. Il parait qu’il y a eu plagiat, comme souvent chez Deep Purple … Si une version d’une qualité équivalente avait été enregistrée auparavant, on l‘aurait su …

 

1- "Highway Star", Machine Head – 1972. Si Machine Head est le meilleur album du groupe, "Highway Star" est peut-être leur plus grand tube, une synthèse de l’identité sonore du groupe où claviers et guitare communient en osmose sur les couplets comme lors des soli absolument cultes.

 

 

Vous pouvez également écouter la playlist sur votre application préférée (Deezer, You Tube Music, Qobuz et autres) via ce lien : https://www.tunemymusic.com/?share=lce6cja032sg

En savoir plus sur Deep Purple,

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également