↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Sophia


People are like seasons


(13/01/2004 - Labels - - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Oh My Love / 2- Swept Back / 3- Fool / 4- Desert Song No.2 / 5- Darkness (Another Shade In Your Black) / 6- If A Change Is Gonna Come / 7- Swore To Myself / 8- Holidays Are Nice / 9- I Left You / 10- Another Trauma
Note de 4.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (8 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Sophia revient avec un album excellent et varié !"
Lilian, le 15/02/2004
( mots)

Apparemment, si l'on désire faire une biographie de ce groupe américain qu'est Sophia, il faudrait tout simplement conter la vie de son leader, Robin Proper-Sheppard. La chose est telle, que même sur le site le plus fourni sur Sophia (www.geocities.com/wouterberteloot/sophia.html), on ne trouve qu'une seule photo du groupe, le reste étant consacré au chanteur. M'enfin, les fans l'auront déjà sûrement compris et m'auront cloué au pilori : je ne connaissait pas Sophia avant cet album. Donc autant être direct, c'est une vraie surprise qui se transforme rapidement en régal (ouf, vous pouvez me détacher maintenant !).

D'après les rares articles qu'on peut lire sur leur musique et la couleur à tendance très automnale de la pochette de ce People are like seasons, on s'attend à ne découvrir qu'une musique pop-folk assez sombre. Mais le premier morceau nous convainc déjà de penser autrement. Certes se sont les paroles d'un sentimental qui sont chantées : "I can't wait forever for you to say you love me", mais sur une musique dynamique qui invite à hocher la tête et empreinte d'un optimisme permanant. "Swept back" nous invite dans l'univers mélancolique du chanteur/guitariste. Voix grave et rythme lent que l'on retrouve aussi sur "Fool" et "Desert song no. 2".

Mais comme le sommeil n'apporte pas la meilleure écoute, Sophia ne manque pas de nous réveiller à coup de titres pop-rock aux guitares criardes comme ce paradoxal et irrésistible "Darkness" qui, s'il ne rallume pas la lumière, en laisse au moins pénétrer les rayons pour nous rouvrir les yeux. C'est "If a change is gonna come" qui se charge de nous réveiller pour de bon, jusqu'à nous faire vibrer, tous debouts sur les tables avec un ton très rock. On récupère son souffle le temps d'un paisible "Swore to myself" très acoustique, et avec la même guitare, on ne manque pas d'accompagner Robin sur le très positif "Holidays are nice". Rallongeons nous une dernière fois, "I left you" et "Another trauma" se chargent de nous guider dans les bras de Morphée, un dernier "Yeah yeah..." et le voyage est terminé. Que d'émotions !

Cet album est donc une sacrée découverte qui invite à se plonger dans une musique changeante mais toujours de qualité. Espérons alors que Sophia soit comme les gens, aussi changeant que les saisons, et que la découverte de ses autres albums soit aussi étonnante que celle de ce quatrième.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !