↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Seed


Seed


(00/12/2004 - - pop rock électro - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Lonely Loser / 2- No More / 3- Intro / 4- Come Alone / 5- Whitemare
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (4 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Pop-rock subtil teinté d'electro, tripant et mélancolique : excellent... "
David, le 11/05/2005
( mots)

Seed a germé en 2001 dans les confins franco-suisses, autour d'un noyau de passionnés de rock alternatif (The Smashing Pumpkins...), de rock électro (Radiohead...) et de trip-hop (Massive Attack...). Enrichi en 2004 d'un batteur et d'un claviériste, Seed cesse d'être dépendant de l'ordinateur, et y gagne par conséquent en profondeur et en personnalité. Dès lors, les cinq musiciens enchaînent les concerts à travers la Suisse et la France, et sortent ce CD cinq titres autoproduit, au son digne d'une production de major. On connaissait déjà la trip-hop. Découvrez maintenant la Trip-Pop de Seed...

Imaginez l'ambiance tripante de l'électro, mais sans le côté froid des machines ; imaginez des riffs de guitares légèrement saturées et des nappes de claviers envoûtantes, soutenues par une basse chaude et une batterie subtile et inspirée... Seed étonne et séduit par son allure intimiste, ses mélodies douce-amère, car il réussit la gageure d'envoûter sans endormir, notamment grâce à ses rythmiques sautillantes. Celles-ci reprennent souvent les schémas de l'électro, mais en se les réappropriant, à la manière d'un Incubus qui aurait fauté avec Radiohead ("Lonely Loser"). Le timbre légèrement écorché de White renforce la mélancolie que dégage la plupart des morceaux, chantés en anglais sur des thèmes d'exil mental et de solitude.

Groove et mélancolie font donc très bon ménage dans cet EP, auquel on ne peut reprocher qu'une seule chose : trop peu de titres, on en redemande ! Pour vous procurer cette délicieuse mais trop petite galette, contactez le groupe par l'intermédiaire de son site web (www.seed-band.com), car il n'est malheureusement pas encore distribué en France. Mais que fait la police ?!

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également