↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Jimi Hendrix : 1970 - 2010


Jerome, le 03/05/2010

Jimi Hendrix, l'héritage


Par Jérôme et Nicolas

Pour bien comprendre le nombre hallucinant de disques - officiels ou non - sortis après la mort de l'artiste, il faut avant tout partir du postulat de base suivant : Jimi Hendrix était un vrai boulimique de travail. Pendant les deux dernières années de sa vie, la plupart de son temps libre était partagé entre les scènes des clubs et les studios. Résultat, l'héritage musical laissé derrière lui serait évalué à environ sept cent heures de bande de qualité variable que chacun a voulu exploiter de la meilleur des façons. Que se soit dans un but artistique ou purement lucratif. Car sur la fin de sa carrière, Jimi Hendrix était devenu aussi célèbre que rentable. Symbole de toute une génération, les cachets de la star atteignaient alors des sommets ahurissants pour l'époque. Pour se faire une idée, au printemps 69, le groupe allait assurer une tournée de vingt neuf concerts en dix semaines devant pas moins de trois cent cinquante mille spectateurs et pour un bénéfice de 1,3 millions de dollars. Ce qui faisait d'Hendrix l'artiste le mieux payé de sa génération. On comprend pourquoi Michael Jeffery, après la date fatidique, s'est débrouillé pour continuer à gérer les restes de son protégé non sans empocher les quelques 1,4 millions de dollars issus de l'assurance vie d'Hendrix et dont il était l'unique bénéficiaire.

Période Michael Jeffery (1970 - 73)


Personnage fourbe et controversé, Michael Jeffery a réussi un coup de maître à la suite du décès d'Hendrix. Présentant à Al Hendrix, père de l'artiste, des comptes désastreux avec à peine 20 000 dollars de liquidité, accompagnés de montagne de dettes, le manager ne s'est pas privé pour continuer à exploiter les bandes laissées en héritage avec pas moins de cinq albums posthumes en trois ans. Premier à voir le jour en 1971, The Cry Of Love est, au même titre que Voodoo Soup ou First Rays Of The New Rising Sun, une projection de ce qu'aurait du être le quatrième album d'Hendrix....

* The Cry Of Love (1971)
* Rainbow Bridge - Original Motion Picture Sound Track (1971)
* Isle of Wight (1971) : concert du 30 août 1970
* Hendrix In The West (1972) : constitué de différents concerts
* War Heroes (1972)
* Loose Ends (1973)

Période Alan Douglas (1973 - 1993)


En 1973, stupeur : Mike Jeffery meurt dans un crash d'avion près de Nantes (véridique !). Conséquence de cet accident facheux : les droits de Jimi Hendrix sont de nouveau à prendre. Malheureusement, faute d'argent, la famille du Voodoo Child ne peut encore remettre la main sur son héritage, et c'est le producteur Alan Douglas qui reprend le flambeau. On notera d'ailleurs l'humour noir grinçant dont il fait preuve en baptisant son premier recueil Crash Landing... Plus généralement, à ce stade, les morceaux inédits restants sont à un stade trop peu avancé pour en permettre une commercialisation telle quelle. Ce travers sert de prétexte à Douglas pour s'autoriser à modifier lui-même les morceaux existants, notamment en y rajoutant des overdubs et en intégrant des partitions de batterie ré-enregistrées par des musiciens n'ayant jamais travaillé avec Hendrix de son vivant. Le résultat tient en deux disques, Crash Landing et Midnight Lightning, tous deux publiés en 1975. Ultérieurement, Douglas publiera des lives et quelques raretés (instrumentaux dans Nine To The Universe, enregistrements radio avec Radio One) et il faudra attendre 1990 pour voir de nouveaux inédits apparaitre (Blues). Enfin, tout comme Jeffery, Douglas s'est essayé à une vision du quatrième album posthume avec Voodoo Soup en 1995.

* Crash Landing (1975)
* Midnight Lightning (1975)
* Nine To The Universe (1980)
* The Jimi Hendrix Concerts (1982) : constitué de différents concerts
* Jimi Plays Monterey (1986) : concert du 18 juin 1967
* Live At Winterland (1987) : issu des performances des 10-11-12 octobre 1968
* Radio One (1988)
* Variations On A Theme: Red House (1989)
* Live & Unreleased - The Radio Show (1989)
* Lifelines - The Jimi Hendrix Story (1990) - CD 4 : concert du 26 avril 1969
* Live Isle Of Wight '70 (1991) : concert du 30 août 1970
* Stages - Stockholm 67 (1991) : concert du 5 septembre 1967
* Stages - Paris 68 (1991) : concert du 29 janvier 1968
* Stages - San Diego 69 (1991) : concert du 24 mai 1969
* Stages - Atlanta 70 (1991) : concert du 4 juillet 1970
* Jimi Hendrix :Blues (1994)
* Jimi Hendrix :Woodstock (1994) : concert du 18 août 1969
* Voodoo Soup (1995)

Période Experience Hendrix LLC (1993 - aujourd'hui)


C'est en 1995 que la famille de Jimi Hendrix parvient à récupérer les droits sur l'oeuvre du génial gaucher. Constituant la firme Experience Hendrix LLC, la première tâche familiale est d'offrir enfin une vision fidèle du quatrième album d'Hendrix en ré-embauchant Eddie Kramer, et First Rays Of The New Rising Sun voit enfin le jour en 1997. Immédiatement après sort un recueil de titres écartés de la sélection de l'album précédent, sorte de recueil de B-Sides a posteriori (South Saturn Delta). Par la suite, L'Experience continue à délivrer des enregistrements divers (lives, radio, répétitions, et trois recueils d'instrumentaux), jusqu'à 2010 où l'on apprend la sortie de Valleys Of Neptune, un soi-disant recueil d'inédits qui comporte en fait les versions studios inédites de nombreux morceaux déjà connus car maintes fois joués en live.


* First Rays Of The New Rising Sun (1997)
* South Saturn Delta (1997)
* BBC Sessions (1998)
* Live at the Fillmore East (1999) : issu des concerts des 31 décembre 1969 et 1er Janvier 1970
* Live at Woodstock (1999) : concert du 18 août 1969
* Merry Christmas and Happy New Year (1999)
* The Jimi Hendrix Experience Box Set (2000)
* Blue Wild Angel: Jimi Hendrix Live At The Isle Of Wight (2002) : concert du 30 août 1970
* Martin Scorsese Presents The Blues: Jimi Hendrix (2003)
* Live At Berkeley (2003) : second concert du 30 mai 1970
* Live At Monterey (2007) : concert du 18 juin 1967
* Valleys of Neptune (2010) : ensemble d'enregistrements studio inédits de 1969-1970

Lives Officiels


* Live At The Oakland Coliseum (1998) : concert du 27 avril 1969
* Live At Clark University (1999) : concert du 15 mars 1968
* Morning Symphony Ideas (2000)
* Live In Ottawa (2001) : concert du 19 mars 1968
* The Baggy's Rehearsal Sessions (2002)
* Paris 67 / San Francisco 68 (2003) : concert du 9 octobre 1967 et second concert du 4 février 1968
* Hear My Music (2004)
* Live At The Isle Of Fehmarn (2005) : concert du 6 septembre 1970 (le dernier du trio Hendrix/Cox/Mitchell)
* Burning Desire (2006)

* Londres (Royal Albert Hall) : 24 février 1969
En savoir plus sur Jimi Hendrix
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !