↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique Livre

Riff Story


Auteur : Robin Ferré, Igor Thiriez et Mathieu Yassef
Editeur : Camion Blanc
Date de sortie : décembre 2010

Langue : Français
"Du hard-rock au heavy-metal"
Jerome, le 05/03/2011
( mots)
A l’aube de cette nouvelle décennie, il semblerait que la mode soit au bilan. A l’édition de listes, de story, de sélections. Car si les rétrospectives ont toujours été le cœur de la littérature musicale, d’autant plus quand elle touche à la grande famille du rock, le phénomène semble avoir pris une nouvelle ampleur en ne s’attachant plus seulement à tel ou tel groupe, mais en balayant des pans entiers de courants musicaux. A croire que de ce côté-là aussi, l’arrivée plein pot d’Internet a changé la donne. Il faut dire qu’il y a de ça à peine dix ans, se lancer dans la découverte profonde et minutieuse d’un genre musical signifiait avant tout faire le tour des vide-greniers, médiathèques ou disquaires, dépoussiérer les vinyles des nos aïeux, se lancer dans des discussions sans fin pour savoir de quels côtés piocher et quels groupes écouter. Mais tout cela est devenu quasiment de l’histoire ancienne. Le phénomène se situe aujourd’hui à l’exact l’opposé. Le quidam qui souhaiterait approfondir ses connaissances peut, en quelques clicks, se retrouver rapidement submergé d’informations et de contre-vérités en tous genres. Résultat, l’entreprise peut vite se révéler insurmontable sans une certaine rigueur. Sans un plan d’attaque ou un guide pour éviter la noyade. Et c’est à cet endroit précis que se pose ce Riff Story : du hard rock au heavy-metal. Comme une bible pour jeune chevelu en quête d’apprentissage.

Divisé en deux parties, le livre commence par réaliser un rapide tour d’horizon des différents styles musicaux pouvant être englobés dans cette case. Du hard-rock au heavy-metal donc. Mais en passant par le Thrash, le Hair Metal, le Doom, le Stoner, et autre Black Metal. Près de quarante ans d’évolution se voient ici énumérées et explicités en guise d’introduction. Pile-poil de quoi préparer le terrain au véritable cœur de cet ouvrage. Car tout bilan qui se respecte ne serait finalement pas grand chose sans du concret. Sans quelque chose à se glisser derrière les tympans. Et ici, c’est d’une liste de cent disques dont on parle et qui se retrouvent chroniqués au fil des pages. Une centaine de disques choisis par le biais d’un sondage orchestré par Destination Rock, webzine où œuvrent les trois auteurs. De quoi parcourir ces années avec en guise de bande son une discothèque idéale allant d’Are You Experienced? du Jimi Hendrix Experience (1967) à The Way Of All Flesh de Gojira (2008). Tout un programme !

Mais ne tournons pas autour du pot. Si vous êtes déjà sensibles aux déferlantes de décibels en tous genres, ce qui sous-entend que vos connaissances en matière heavy-métallique se situent au dessus de la moyenne, ce Riff Story ne vous apportera rien. Ou du moins pas grand chose. En même temps, le but de l’ouvrage n’est pas de vous transformer en érudit du style mais plutôt de vous prendre par la main et de vous montrer à travers le trou de la serrure tout ce que vous pourriez découvrir en franchissant le cap. Il est évident que retracer quarante années d’évolution du riff en quarante pages ne vous transformera jamais en Maitre Capello du metal. Mais si vous en êtes à vos premiers rugissements d’ampli, les bases sont là et vous ne vous sentirez pas perdu. Libre à vous de poursuivre l’exploration ou de rester bien en sécurité avec votre soupe actuelle. Le seul regret finalement pourrait se situer au niveau des chroniques en elles-mêmes. Ou plutôt du parti pris de leurs auteurs. Celui de se concentrer avant tout sur l’aspect musical en survolant un peu l’aspect historique de certaines œuvres. Il est en effet dommage que le novice ne puisse pas vraiment se rendre compte qu’au-delà des morceaux se cache un monde passionnant rempli de faits d’armes et d’anecdotes qui n’aspirent qu’à être découverts. Qu’il n’y a juste qu’à gratter un peu. Certes, on pourrait toujours nous répondre que seule la musique compte, mais cela serait oublier que le metal, plus que tout autre style, s’est construit dans la douleur. Ou, comme dirait un autre auteur, dans le bruit, la fureur et les larmes.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Album de la semaine
À lire également


TalkTalk - Messagerie privée en direct