↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Warpaint


Exquisite corpse


(01/02/2010 - Manimal vinyl - Dream pop - trip hop - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Stars / 2- Elephants / 3- Billie Holiday / 4- Beetles / 5- Burgundy / 6- Krimson
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (5 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Une autre définition du rock de filles."
Laura, le 05/01/2011
( mots)

Warpaint fait partie de ces groupes dont la beauté est tellement évidente et particulière qu'on peine à trouver ses mots pour l'enrober parfaitement sans l'écorcher. On voudrait convaincre le lecteur qu'il ne doit pas passer à côté de ça, qu'il ferait une grossière erreur en enjambant Warpaint, mais on a peur de ne réussir qu'à griffonner quelques lignes peu persuasives. Alors on se concentre et on se reprend. On en a vu d'autres, on a assez parcouru le paysage musical pour ne pas être ébranlé de la sorte, allons. Le rédacteur est impartial et fort, il n'en est pas à son premier émoi !

Warpaint est un groupe de filles, un vrai, mais contrairement à nos Plastiscines françaises, les Warpaint ont quelque chose de plus sauvage, quelque chose d'authentique. Qu'elles soient vêtues de matières légères et possédées par la grâce (comme dans la vidéo d'"Elephants") ou en gilet à capuche et sans maquillage dans une version acoustique de "Billie Holiday", Emily Kokal et ses amies sont dans le beau, une pure affirmation de la vérité musicale. Avec une ligne de basse profonde, des grattements de cordes mélancoliques, tantôt légers, tantôt violents, et des voix en harmonie, le rock shoegaze et psychédélique du groupe californien revêt un visage profond et changeant. Le sublime "Elephants" nous emmène vers une apothéose bruitiste, par une montée progressive et contenue, menée par la voix sensuelle et robotique d'Emily. Les modulations sont subtiles, et une première écoute pourrait laisser perplexe, mais au fur et à mesure que la compréhension s'opère, on se rend compte de la finesse du travail. "Stars" est bâtie sur le même principe, mais le refrain envoûtant est empli d'une certaine mélancolie, étalée avec soin par le chœur fabuleux des musiciennes. Car même si les compositions de Warpaint débordent d'une énergie brute et communicative, on ressortira de l'écoute d'Exquisite Corpse un peu déboussolé, hésitant entre basculer dans un état plus brumeux et sombre encore, ou aller se réfugier sous les rayons de lumière que laissent filtrer la forêt noire et mystique de Warpaint. En tout cas, des balades comme "Burgundy" ou "Billie Holiday", ôde à un état fusionnel de l'amour, valent le coup, et sauront sûrement faire échos à quelque chose en vous, ou vous donner envie de danser un slow avec le vide, ou de ne plus bouger du tout, figé par le plaisir.

Exquisite Corpse est une expérience pleine de grâce et de violence, de force et de délicatesse, une expérience du rock vivante et belle, tout comme le sont les Warpaint quand elles sont habitées par leur musique et qu'elles tournent des vidéos étranges et fascinantes, le cheveux au vent. Cet EP est une réussite complète, un bijoux du début à la fin, brut par endroits, poli avec attention par d'autres. A écouter dans la pénombre pour une expérience optimale. Warpaint mériterait une plus grande notoriété, qui lui sera peut-être apportée par son premier album, Fool, on l'espère.

Si vous aimez Exquisite corpse, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Warpaint


Heads Up


Critique d'album

Warpaint


Warpaint


Critique d'album

Warpaint


Fool


Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également