↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Tryo


Ce que l'on sème


(01/09/2008 - Sony BMG - Raggae Acoustique - Genre : Chanson / Folk)
Produit par

1- Ce que l'on s'aime / 2- Tombé mal / 3- Jocelyne / 4- El dulce de leche / 5- Toi et moi / 6- L'air du plastique / 7- Quand les hommes s'ennuient / 8- Bye bye / 9- Marcher droit / 10- Mrs Roy / 11- Le temps / 12- Abdallâh / 13- Une saison de trop / 14- Travailler plus / 15- Poussière d'étoile
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (15 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Tryo sort son 4ème album studio et nous parle de voyages et d'écologie ..."
Geoffrey, le 20/11/2008
( mots)

On peut dire qu’ils ont vieilli, les quatre Tryo. Ils se sont bien assagis, et ne nous donnent plus vraiment envie de les écouter à coté d’un feu de camp, mais plutôt dans son salon. 5 ans après avoir semé leur Grain de Sable, les membres du groupe récoltent Ce que l’on sème, un disque traitant de sujets plus ou moins sérieux, entre amour, voyages, société et écologie. Ils ont donc fini de nous faire rigoler, tout en nous donnant à réfléchir. Et le quatuor puise cette maturité loin des thèmes faciles que sont les "tout sauf Sarkozy" ou "vive le tar-pé". Pour ce qui est de l’écriture, ça fait du bien.

Un de leurs thèmes favoris reste néanmoins l’écologie. Que ce soit dans les textes ("Tombé mal", "l’air du plastique", "Abdallâh"), ou dans la fabrication de l’album, en papier "issu de forêts bien gérées". Ici, la cohérence écologiste est de mise, avec un partenariat, comme il se doit, avec Green Peace. Vous pourrez même adhérer à l’ONG grâce au bulletin de soutien que vous trouverez avec le livret. On se retrouve également avec des textes poétiques, tirant leur inspiration des voyages qu’ils ont pu entreprendre, ou encore de leur propre histoire. C’est le cas du superbe "El dulce de leche", écrit par Mali pour Daniel, d’origine chilienne, qui révèle la nostalgie du percussionniste pour son pays d’origine.

D’autres titres troquent les contretemps propres au reggae pour des sonorités plus exotiques, comme le très africain "Tombé mal" dénonçant la déforestation dans le dialecte Eton d’origine camerounaise, ou "Abdallâh" décrivant la vie des Touaregs. Tryo traverse également l’Atlantique pour y cueillir quelles sonorités brésiliennes dans "Quand les hommes s’ennuient" ou encore "Une saison de trop". "Mrs Roy", hommage à Arundhati Roy, s’inspire également des musiques indiennes. Pour l’occasion des musiciens ou chanteurs additionnels font leur apparition, au violon, à la trompette, et même à la guitare électrique (!!!). Mais que les fans de la première heure se rassurent : la veine reggae roots acoustique des premiers disques reste présente, notamment dans le single "Toi et moi", "Bye bye" ou le très pêchu "Jocelyne".

Coté bonus, outre une vidéo lisible sur les ordinateurs, Tryo nous offre un livret avec les paroles et les tablatures pour chaque morceau, et un accès pour une page cachée de leur site Internet avec un titre supplémentaire à télécharger, ainsi qu’une version instrumentale de leur disque. De quoi encourager les vrais fans à l’achat plutôt qu’au téléchargement.

On sent dans cet album la volonté de faire un disque bien construit, bien pensé. D’un point de vue marketing, c’est un très bon produit. D’un point de vue artistique, Ce que l’on sème reste très abouti, avec une réelle qualité dans l’interprétation. Mais ceux qui font partie de la génération Tryo (les 25 – 35 ans) pourront juste regretter l’absence de l’ambiance si caractéristique des deux premiers disques. Mais après tout, nous aussi, on vieillit…

Si vous aimez Ce que l'on sème, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Tryo


Grain de sable


Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également
Compte-rendu de concert