↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Horrors


Primary Colours


(05/05/2009 - - Punk / New Wave / Gothique - Genre : Rock)
Produit par

1- Mirror's Image / 2- Three Decades / 3- Who Can Say / 4- Do You Remember / 5- New Ice Age / 6- Scarlet Fields / 7- I Only Think of You / 8- I Can't Control Myself / 9- Primary Colours / 10- Sea Within a Sea
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (5 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Ou comment The Horrors est devenu élégamment gothique. Qui l'eut cru?"
Margaux, le 05/05/2009
( mots)

The Horrors est un groupe dont on peut se moquer facilement : des coiffures impossibles, des gambettes coton-tiges moulées dans des jeans incroyablement serrés, une peau couleur Kidiboo, des paroles qui parlent de la mort, des clips gluants, une politique du non-sourire, un nom vraiment très subtil… Le groupe avait repris le flambeau d’un punk gothique qui exhale le concert de cave remplie d’araignées en plastiques avec un premier album quelque peu caricatural, mais que l’on pouvait aisément prendre au second degré. Blague à part, Strange House comptait quelques titres plutôt imparables ("She Is The New Thing" en tête).

Mais aujourd’hui, ô stupeur, The Horrors se sont déjà calmés. Plus autant d’orgues façon film d’épouvante à petit budget, plus de voix façon train de l’horreur du Luna Park. Exit la maison hantée Disneyland, les voici propres et sérieux comme des adultes. Le groupe redessine la frontière autrefois floue qui les faisait parfois basculer du gothique au grotesque. Il est compréhensible que leur nouveau moule déçoive, car il a quelque chose à voir avec la – beurk – "maturité". Et Primary Colours donne la fâcheuse impression que The Horrors ont grandi trop vite.

Le groupe est donc devenu fun comme une porte de chambre froide. Mais alors que Strange House se rapprochait plus d'une musique de farandole Halloween pour adultes, ils parviennent ici à instiller des ambiances vénéneuses avec succès ("Mirror’s Image", "New Ice Age", "Sea Within A Sea"). En gagnant en subtilité, The Horrors deviennent les pros d’une new wave à la noirceur maîtrisée tant dans la forme que sur le fond, et font des balades morbides poisseuses leur nouvelle signature ("I Only Think Of You", "Scarlet Fields", "Sea Within A Sea").

Sur disque, The Horrors n’est donc plus ce groupe garage débridé. Mais en sacrifiant un peu de leur style extrême, ils font de Primary Colours un disque élégant, gothique au sens noble du terme.

Si vous aimez Primary Colours, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

The Horrors


V


Critique d'album

The Horrors


Luminous


Critique d'album

The Horrors


Skying


Album de la semaine
À lire également