↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Futureheads


This Is Not The World


(26/05/2008 - Nul Records - Post punk - Genre : Rock)
Produit par

1- The Beginning Of The Twist / 2- Walking Backwards / 3- Think Tonight / 4- Radio Heart / 5- This Is Not The World / 6- Sale Of The Century / 7- Hard to Bear / 8- Work Is Never Done / 9- Broke Up The Time / 10- Everything's Changing Today / 11- Sleet / 12- See What You Want To See
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Nouveau label, nouveau disque, nouveau départ..."
Jerome, le 25/06/2008
( mots)

Dans le style revanchard, les quatre britanniques de The Futureheads n'ont rien à envier à personne. Car même si Barry Hyde, Ross Millard and Co auraient plutôt tendance à naviguer entre power pop et post punk, leur histoire musicale se rapprocherait nettement plus de celle d'un Nada Surf. Un premier album éponyme d'une grande qualité leur permettant de se hisser parmi le fleuron de la scène d'outre-manche lors du revival ayant catapulté, entre autres, Franz Ferdinand, Kaiser Chiefs ou encore Bloc Party aux quatre coins du globe, suivi par un mitigé News And Tributes se soldant par leur mise à la porte du label 679 Records sous couvert de ventes trop décevantes. Mais même si il ne fait pas bon être musicien dans l'industrie actuelle, les Futureheads n'ont finalement pas baissé les bras en prenant leur avenir à pleines mains et en créant leur propre structure : Nul Records. Et débarrassé de la pression des maisons de disques, This Is Not The World a pu tranquillement voir le jour en trois semaines.

Et quoi de mieux pour relancer la machine que de demander aux fans "d'allumer la révolution de l'industrie musicale" en leur donnant en guise de récompense, quelques informations sur l'orientation du prochain album sous forme d'un titre offert plusieurs semaines avant la sortie du disque. "Broken Up The Time", si il ne brillait pas par son originalité, avait au moins l'avantage de rassurer les foules tout en aiguisant la curiosité. Finie la prise de tête, les quatre musiciens de Sunderland semblaient bel et bien revenus avec l'urgence et l'énergie des débuts, avec un album rempli de tubes potentiels et, à n'en pas douter, calibrés pile-poil pour répondre exactement à l'attente de leurs fans. Et certainement à ce qu'avait aussi pu attendre leur ancienne maison de disques.

Premier single issu de ce This Is Not The World, "The Beginning Of The Twist" viendra confirmer la mouvance. Oui, The Futureheads a retrouvé la formule qui marche, celle qui permet de faire des tubes à la pelle et qui permet de faire se trémousser les filles en concert, celle qui les fera passer en boucles sur les ondes et qui leur rendra leur place sur le devant de cette scène post punk. Mais même si tout cela s'avoue très linéaire, aussi bien dans l'interprétation que dans l'intention, ne boudons pas notre plaisir devant quelques unes des petites bombes qui parsèment ce disque. Telles "Think Tonight" et son riff de guitare fédérateur, "See What You Want To See" et son refrain minimaliste taillé pour les stades ou encore "Walking Backwards" en guise de règlement de compte avec leur ancien label. Il y aurait presque une petite touche de Weezer là-dedans. Et qu'importe si quelques pistes sentent un peu le réchauffé, comme "Work Is Never Done" et ses mélodies dignes d'un Blink 182 en fin de vie, ou "Radio Heart".

Car même si This Is Not The World ne restera pas dans les annales des disques de cette année, pas de doute qu'il possède largement de quoi remettre The Futureheads dans la tête de tout le monde. Et peut-être même qu'il permettra de redonner quelques couleurs à ce mouvement anglais donnant de sérieux signes de déclin. Et ce n’est déjà pas si mal.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également