↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Ozzy Osbourne


The Ultimate Sin


(22/02/1986 - Epic - Heavy Metal - Genre : Hard / Métal)
Produit par Ron Nevison

1- The Ultimate Sin / 2- Secret Loser / 3- Never Know Why / 4- Thank God for the Bomb / 5- Never / 6- Lightning Strikes / 7- Killer of Giants / 8- Fool Like You / 9- Shot in the Dark
Note de 2/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"La bande son ultime du train fantôme de notre enfance. Ozzy reprend du poil de la bête en effleurant le péché ultime."
Stéphane, le 16/05/2018
( mots)

The Ultimate Sin est le 4 ème album solo du prince de l'obscurité paru en Février 1986. Cet album est un peu ma madeleine du heavy metal avec le Fear of the Dark d'Iron Maiden. J'avais 17 ans quand je me suis offert cet album. L'ambiance sombre et mystique qui s'en dégage joue parfaitement son rôle ensorcelant et me replonge dans mes jeunes années dès que les premières notes résonnent. Mais oublions ces errances personnelles pour écouter avec une certaine objectivité cet album qui lors de sa sortie n'a pas fait l'unanimité.


Niveau line up, une fois de plus, Ozzy a maitrisé la valse des musiciens. On retrouve Jake E. Lee à la guitare qui a réussi à se faire créditer les royalties de cet album pour ses nombreuses compositions, ce qui n'avait été le cas pour Bark at the Moon. On oublie trop souvent que si c'est Ozzy qui chante, c'est Sharon qui tire les ficelles du business, quitte à avoir des dommages collatéraux. C'est le cas pour Bob Daisley (bassiste) qui n'obtiendra pas gain de cause et quittera la formation pour céder sa place à Phil Soussan. Enfin, derrière les fûts c'est Randy Castillo qui quitte Lita Ford et son brushing improbable pour rejoindre Ozzy .... et son brushing improbable.


A rester dans le sujet des finances il semble important de noter que cet album a été retiré du catalogue de Mr Osbourne pour cause de litige sur les royalties demandées par Phil Soussan pour le titre "Shot in the Dark".


D'une manière générale cet album n'est pas un des meilleurs mais il est honnête. Les guitares de Jake E. Lee sont dans la veine de ce que l'on entend à cette époque. L'ambiance est lourde et mystique comme dans la montée de "The Ultimate Sin", "Shot in the Dark" et "Never Know Why". L'acmé de ce mysticisme est le féérique "Killer Of Giants", qui avec ses arpèges de guitare écrit une très belle ligne mélodique.


A l'opposé on retrouve des morceaux plus speed, à la limite du thrash metal de Megadeth, "Thank God for the Bombs", "Secret Loser", "Never, Lightning Strikes". La construction de ces morceaux repose sur une omniprésence de la guitare et des chants saturés de Delay. Comme 99 % des titres de ce courant musical.


Cet album est un album d'ambiance, qu'on laisse tourner en fond, qui n'amène clairement rien à la carrière d'Ozzy. Même "Shot in the Dark", qui est le hit single de cet album manque d'originalité.


Au final cette madeleine n'était pas aussi bonne que dans mon souvenir, mais elle a eu le mérite de m'ouvrir à d'autres variétés. Ozzy est l'un des pionniers d'une musique qui a bercé mon adolescence, mes premiers riffs de guitare, mes cheveux longs, mes T-shirts noirs avec des pochettes d'album ou visuels de tournée... et je pense ne pas être le seul.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Ozzy Osbourne


Ozzmosis


Critique d'album

Ozzy Osbourne


No More Tears


Album de la semaine
À lire également