↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Ozzy Osbourne


Bark At The Moon


(15/11/1983 - Epic - Heavy Metal - Genre : Hard / Métal)
Produit par Ozzy Osbourne, Bob Daisley, Max Norman

1- Bark at the Moon / 2- You're No Different / 3- Now You See It (Now You Don't) / 4- Rock 'n' Roll Rebel / 5- Centre of Eternity / 6- Waiting For Darkness
Note de 2/5
Vous aussi, notez cet album ! (2 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.0/5 pour cet album
"Ozzy s'essaie au pot-pourri, et comme son nom l'indique... c'est raté. On saluera l'effort mais on notera le manque d'inspiration."
Stéphane, le 14/05/2018
( mots)

Bark at the Moon 3ème album d'Ozzy ressemble assez peu à l'oeuvre du lutin farfelu. Tout comme l'ensemble de sa discographie à l'exception de Blizzard Of Ozz, il reçoit un accueil froid de la part des critiques. Nous sommes en 1983, 1 an s'est écoulé depuis le décès tragique de Randy Rhoads. Pour le remplacer Ozzy hésite entre George Lynch et Jake E.Lee, c'est ce dernier qui sera retenu. Bob Daisley revient à la basse, et la batterie se trouve un nouveau seigneur en la personne de Carmine Appice qui remplace Tommy Aldridge le temps de l'enregistrement, puisqu'Aldridge assurera la tournée qui s'en suivra. Au clavier on retrouve Don Airey (futur Deep Purple).


Tout ce beau monde donne une couleur plutôt curieuse à cet album, assez peu dans l'air du temps et assez peu en accord avec l'univers d'Ozzy.


"Waiting For Dakness", sorte d'opera rock from space a du fait des claviers une couleur moderne pour l'époque qui sonne hyper Kitsch aujourd'hui. "Slow Down" est l'adaptation américaine du générique d'Ulysse 31. Ok je sais que j'exagère, mais cette chanson est calibrée pour les dessins animés d'aventure.... Dans la famille alien je demande le fils, "Centre of Eternity" nous la joue chant grégorien en intro, la version neurasthénique d'Era se transforme rapidement en un grand n'importe quoi musical. Comme si Lemmy avait été invité sur la galette, les rythmes s'enflamment mais Ozzy s'essouffle trop vite.


"Now You See It", qui reprend les codes du thrash metal de Metallica à la sauce Ozzy, le résultat est mauvais et ne mérite pas les 5 minutes que dure le morceau. "Rock n'Roll Rebel" est d'une platitude déconcertante, c'est dommage car ce morceau aurait pu signer l'arrêt de mort du chanteur sautillant par anoxie. "You're No Different" est un essai de ballade raté. On a rarement eu l'habitude à cette qualité d'écriture pour Ozzy. "So Tired" essaie de relever le niveau mais c'est raté, la bande son des téléfilms à l'eau de rose ne peut relever un album aussi décevant.


Quant au titre éponyme "Bark At The Moon", on a enfin un vrai morceau de Heavy Ozzyen, les guitares sont présentes dès les premières secondes, la composition est inspirée, le rire du lutin joue les intermèdes musicaux. Le refrain est surprenant d'efficacité et le solo de guitare donne un bel effet à ce morceau. Le cri de loup à la fin précède un riff de guitare inspiré pour finir ce morceau qui tente de tenir à lui seul cet album si décevant.


Bark At The Moon est un album qui sent l'accouchement dans la douleur, le bébé est moche, mais c'est un bébé Osbourne. Heureusement le single "Bark At The Moon" redonne un peu de patate à cet ensemble.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Ozzy Osbourne


Ozzmosis


Critique d'album

Ozzy Osbourne


No More Tears


Album de la semaine
À lire également