↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Kwoon


Tales & Dreams


(31/03/2006 - - Rock Atmosphérique - Genre : Autres)
Produit par

1- Intro / 2- I Lived On The Moon / 3- Blue Melody / 4- The Beast / 5- Eternal Jellyfish Ballet / 6- Last Sundown / 7- Tinklëh / 8- Tinklëh Skofa / 9- The Door / 10- Kwoon
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (30 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Avez vous déja rêvé de voler au milieu des méduses ? "
Lulu, le 11/04/2006
( mots)

Surpris.

C'est le mot qui résume à lui tout seul ce premier album de Kwoon. Surpris d' avoir écouté plusieurs extraits des chansons disponibles sur leur site officiel en Janvier dernier et de recevoir l'album dès sa sortie fin Mars, c'est pour dire le sérieux de cette aventure. Surpris de voir que derrière une pochette assez sombre qui faisait plutôt croire à un groupe de méchant heavy métal à la sauce française, on découvre un monde musical post-rock à mi-chemin entre un album de Sigur Rös et de musique de film. Tout ce qu'il y a de plus calme et de plus relaxant donc. Surpris aussi par la qualité irréprochable du packaging de cette auto-production française dont la réalisation est entourée de mystère : projet personnel pour la composition, l'écriture et la réalisation de ce Tales & Dreams qui connaitra la naissance d'un groupe de six personnes pour faire vivre cette musique en concert l'automne prochain.

L'influence majeure de ce Tales & Dreams saute véritablement aux yeux : il doit certainement y avoir un poster de Sigur Rös dans le studio d'enregistrement de Kwoon. Les mêmes ambiances étranges et enivrantes, quelques petites poussées d'adrenaline sur la fin des morceaux ("I Lived On The Moon", "Blue Melody", "Eternal Jellyfish Ballet"). Il n'y a aucune volonté de démonstration musicale gratuite dans cet album, tout est basé sur des ambiances brumeuses, des accords au piano, au synthétiseur ou à la guitare électrique qui nous permettent de plonger dans ce monde parallèle rempli de méduses volantes ou de singe à trois queues. Quelques chants se font entendre par moment, plus murmurés qu'autre chose. Mais le principal n'est pas là : il réside dans la richesse sonore qui découle de chaque morceau. Un variété d'instruments impressionnante jalonne cette trame musicale qui forme un tout indissociable. Nappes de synthétiseur omniprésentes sur lesquelles viennent se greffer des sons variés et tellement plaisants : xylophone, violons, guitares sèches ou électriques qui pour une fois n'ont pas un rôle prépondérant. La batterie n'est entendue que très rarement, elle laisse la place à une ambiance feutrée et brumeuse. "The Beast" semble être le rendez vous de chants de baleines sur fond sonore tout en douceur, la deuxième partie de "Blue Melody" semble tirée d'une bande originale d'un film à grand spectacle. "Eternal Jellyfish Ballet" ferait presque penser à du Noisy alors que "The Last Sundown", derrière quelques accords énervés à la guitare électrique, a une petite odeur de My Bloody Valentine pas désagréable. "Tinklëh" rappelle certains passages les plus calmes entendus dans "Melon Collie..." des Smashing Pumpkins. Fait du hasard ou influence revendiquée ? Le morceau éponyme "Kwoon" se repose sur des ambiances qui rappellent celles de Vangelis, les trois petits accords de guitare électrique signent la fin de ce joli voyage dans un monde musical riche et original, sombre mais amical.

Surpris.

Par la grande qualité de ce premier essai sous forme d'auto-production qui n'a rien à envier aux réalisations professionnelles si ce n'est un mixage sonore un poil faible qui demande un petit réglage pour profiter pleinement de cette expérience. Mais aussi par tout le mystère qui tourne autour de cet album. On lui souhaite de se répandre dans le maximum d'oreilles curieuses, pendant la tournée cet automne ou grâce à cette jolie réalisation. Surpris et conquis.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également