↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Keane


Perfect Symmetry


(13/10/2008 - - Pop sans guitare - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Spiralling / 2- The Lovers Are Losing / 3- Better Than This / 4- You Haven't Told Me Anything / 5- Perfect Symmetry / 6- You Don'T See Me / 7- Again And Again / 8- Playing Along / 9- Pretend That You're Alone / 10- Black Burning Heart / 11- Love Is The End
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (15 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.0/5 pour cet album
"Keane sort un 3e album similaire aux précédents"
Margaux, le 11/02/2009
( mots)

Sincèrement, qui n’en a pas un peu sa claque des disques "sympas" ? Des disques d’artistes qui égrènent la même musique durant les mêmes albums laborieux, mais de moins en moins bien. Des disques qu’on offre à Noël quand on n’a pas d’idées. Des disques sur lesquels on a du mal à écrire quelque chose d’intéressant.

Keane nous offre donc ici un troisième album "sympa". Le groupe a toujours eu ce petit côté gentillet durant ses deux premiers albums, dont les singles ont été bombardés par les radios plus ou moins mainstream. Ils produisent une musique lisse et mignonne comme un documentaire sur les écureuils, avec ce piano martelé, cette voix un brin efféminée, ces petites paillettes pop. Bref, Keane sont les rois du fond sonore diffus d’un apéro entre amis. Alors pourquoi ce disque moins que les autres, est-ce celui de trop ? Car 2008 a été particulièrement fournie en disques pop "sympas" à pochette moche qui bloquent le chroniqueur (Kaiser Chiefs, Razorlight, Travis, Snow Patrol…). Mais celui-ci est particulièrement corsé.

Contenant son lot de chansons "sympas" ("Pretend That You’re Alone" en tête, le single "The Lovers Are Losing" qui ressemble à tous les autres singles,  "You Haven’t Told Me Anything") Perfect Symmetry aurait pu s’écouler sans heurt. Mais quelques fautes de goût font hélas dresser l’oreille et froncer le nez. Certaines chansons semblent subir une inspiration Bowie mal placée, comme dans "Spiralling", qui ouvre l’album en fanfare. Puis, l’intro de "Better Than This" pompe sans vergogne sur celle d’"Ashes to Ashes", sans que la suite ne soit réellement au niveau. Car tout ça manque incroyablement d’énergie (sur le soporifique "Playing Along", il prévient : "I’m gonna turn up the voluuuume". Mais aucun risque de péter une enceinte).

On pourrait mettre en valeur le léger tournant électro que prend le groupe, et ses paroles un peu plus engagées. Mais malgré cette relative évolution, Keane reste Keane. Perfect Symmetry est donc "sympa", parfois à tendance un peu ringue. Et c'est tout. Point.

Si vous aimez Perfect Symmetry, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Keane


Hopes and Fears


Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert