↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Keane


Hopes and Fears


(15/06/2004 - - Pop sans guitare - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Somewhere Only We Know / 2- This Is The Last Time / 3- Bend And Break / 4- We Might As Well be Strangers / 5- Everybody's Changing / 6- Your Eyes Open / 7- She Has No Time / 8- Can't Stop Now / 9- Sunshine / 10- Untitled I / 11- Bedshaped
Note de 3.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (31 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Dans le sillage de Travis ou de Coldplay, voici la relève du pop-rock ..."
Lilian, le 21/06/2004
( mots)

Peut-on espérer une place dans la famille pop-rock quand on voit à quel point ses leaders sont doués et charismatiques. Peut-on aujourd'hui égaler les Coldplay, Travis ou autre Starsailor sans les plagier ? Heureusement, oui ! La musique a ses ressources infinies qui lui donne cet intérêt. Keane sera sûrement un de ses groupes qui pourra sans complexe revendiquer son appartenance à l'élite dans les années à venir.

Découvert par tous sur les radios grâce au tube "Somewhere only we know", Keane semble avoir déjà franchi le premier cap, avec un refrain imparable qui annonce un album de qualité.
C'est d'ailleurs sur le tube en question que s'ouvre l'album. Avec sa mélodie pop, douce et rythmée, et son piano, on aurait tendance à citer tout de suite Coldplay comme référence. Mais une fois la voix posée sur la musique, c'est plutôt une ressemblance avec Travis qui ressort, ou encore avec Matthew (autre inconnu de la scène pop). L'album en entier est placé sous le signe de la ballade et des envolées vocales, avec une maturité stupéfiante pour un groupe dans ses débuts.

La très belle voix du jeune chanteur nous porte de titre en titre aidée par une musique simple mais complète à base de synthé et de percussions. Le résultat est si réussi du point de vue instrumental que l'on ne se rend même pas compte qu'il n'y a pas de guitares pour animer le tout. Pourtant, à coté des ballades pop bien molles et un peu lassantes à la longue ("We might As well be Strangers", "She as no time", "Sunshine"), on trouve une majorité de titres aux refrains rythmés, à vous tenir éveillé un public durant tout un concert. Ainsi certains des titres présents sur cet album sont de vrais petits bijoux. Comme "Your eyes open", morceau un peu moins propret que les autres (sur lequel on entend des oiseaux si on tend bien l'oreille), "Untitled 1" pour son côté athmosphérique planant, ou encore "Can't stop now" pour son chant gentiment énervé.

Si tout n'est pas parfait sur cet album, s'il manque un peu de tonus et d'originalité ou s'il est un peu trop homogène, c'est par sa maturité, et la qualité de ses mélodies qu'il se classe déjà bien au dessus de la moyenne et annonce un avenir très prometteur au trio britannique.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Keane


Perfect Symmetry


Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert