↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

James Blunt


Back to Bedlam


(21/06/2005 - Warner - - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- High / 2- You're Beautiful / 3- Wisemen / 4- Goodbye My Lover / 5- Tears and Rain / 6- Out of My Mind / 7- So Long Jimmy / 8- Billy / 9- Cry / 10- No Bravery
Note de 2/5
Vous aussi, notez cet album ! (22 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Premier album de James Blunt, Back to Bedlam"
Alice, le 14/09/2005
( mots)

La première fois qu'on écoute "You're beautiful" à la radio, on trouve ça pas trop mal, on se dit que le type a une voix sympa, et au final, on garde la chanson en tête toute la journée, on se surprend même à fredonner le refrain au boulot. Soit ! Mais quand on voit le clip à la télé, on se dit que c'est vraiment pas recherché (un type paumé sur la banquise se désappe tout au long de la chanson et finit par plonger dans l'eau glacée, quelle idée me direz-vous !) et que James Blunt n'est qu'un petit minet de plus, du genre Daniel Powter. Et pourtant, quel engouement de la part du public ! Soit, un peu de curiosité que diable ! On tend une oreille discrète à l'album, et au final, il faut bien l'avouer, c'est plutôt pas mal.
Le parcours de James Blunt est relativement original : après des années d'études pour devenir ingénieur dans l'aérospatial, il décide de s'engager dans l'armée anglaise, devient capitaine et est envoyé au Kosovo ! C'est apparemment au fin fond de la Yougoslavie, planqué dans son char qu'il décide de devenir chanteur (bref, il aurait mieux fait d'aller voir une conseillière d'orientation au lycée). Il plaque tout, et deux ans après, la machine Blunt est lancée : en peu de temps, James Blunt est devenu l'artiste que tout le monde s'arrache. En France, il aura suffit d'une apparition dans Taratata pour que l'album se vende comme des petits pains.
Côté musique, il faut bien avouer que la voix de James Blunt y est pour beaucoup — certains même trouveront une ressemblance avec Bob Dylan mais c'est encore à voir ! Un joli jeu de guitare, des chansons d'amour avec un grand A, une belle petite gueule de 28 ans : tout est là pour que l'album soit un énorme succès commercial. Le premier extrait un peu fleur bleue : "You're beautiful" a su faire ses preuves. Le deuxième single "High", un très bon morceau, devrait connaître le même succès. Il est presque certain que chaque adolescente victime d'un chagrin d'amour pleurera sur "Goodbye my lover" qui, comme le titre le laisse deviner, est une jolie chanson de rupture. Les autres morceaux sont tout aussi agréables à écouter. Petit bémol quant à la durée de l'album : dix titres pour quarante minutes d'écoute, c'est un peu court.
Au final, Back to Bedlam est un album qui s'écoute, il n'y a pas de quoi s'extasier pendant trois heures non plus (entendrons-nous encore parler de Monsieur Blunt dans cinq ans ? c'est à voir...). Si certains prétendent que Back to Bedlam est juste bon pour les minettes de 12-15 ans en pleine crise existentielle, alors il faut reconnaître qu'il est bon par moments de redevenir une adolescente de 14 ans.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également