↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Adam Green


Friends Of Mine


(24/06/2003 - Rough Trade - pop folk - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Bluebirds / 2- Hard To Be A Girl / 3- Jessica / 4- Musical Ladders / 5- The Prince?s Bed / 6- Bunnyranch / 7- Friends Of Mine / 8- Frozen In Time / 9- Broken Joystick / 10- I Wanna Die / 11- Salty Candy / 12- No Legs / 13- We?re Not Supposed To Be Lovers / 14- Secret Tongues / 15- Bungee
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (9 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
""
Tonio, le 20/02/2004
( mots)

Vous avez sans doute dû entendre sur les ondes ou ailleurs son single, "Jessica", véritable ballade pop à la fois douce et amère à propos de l'amour perdu de Jessica Simpson. Un petit air qu'on ne peut s'empêcher de fredonner et avec lequel on devient rapidement addict.

Adam Green nous offre ici un deuxième album solo, après une brève carrière dans le groupe rock délirant des Moldy Peaches, un album beaucoup plus intimiste que le précédent avec une énorme présence des cordes (notamment les violons, mais aussi les contrebasses et les violoncelles) et avec des textes souvent au second degré.

Les quinze morceaux de cet album, rarement plus longs que 2 minutes 30, sont tous de petits bijoux à la pop sucrée, cela tient notamment au timbre légèrement crooner d'Adam Green, ressemblant étrangement à celui de Lou Reed. Les textes sont souvent drôles et décalés comme sur "Broken Joystick" où il raconte comment son joystick l'a lâché "the joystick choked, the joystick smokes" ou nous expliquant comment "niquer" une fille cul de jatte : "There's no wrong way to fuck a girl with no legs"...

Voilà, l'écoute de cet album passe tout seul, aucune mauvaise surprise, chaque titre est un régal, la forte présence des cordes est envoûtante tout comme la voix d'Adam Green, les mélodies parfaites.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également