↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

LA ROUTE DU ROCK 2017 - Saint-Malo


"Une édition pleine de surprises ! Bonnes... et mauvaises."
Clément, le 02/10/2017
Cet été nous étions invités à la 27ème édition de La Route du Rock dans son entièreté. Festival breton connu pour son flair et son goût pour le rock indépendant. Fort de 27 années d'expérience, le festival à fait de cette édition, à l'image de ses grandes soeurs, une franche réussite.
 
C'est donc avec grande joie que nous avons foulé le sol du lieu historique qu'est le Fort de Saint-Père situé non loin de la cité corsaire de Saint-Malo pour 3 journées placées sous le signe d'un rock indé de qualité et du soleil (oui oui même en Bretagne).
 
Petite innovation sur ce dossier : chaque journée fait l'objet d'un débriefing en vidéo provenant directement de la chaîne YouTube partenaire Méloman. Celles-ci étant chacune accompagnée d'une version écrite au cas où vous ne seriez pas en mesure de visionner les vidéos.
 
En espérant que celles-ci sauront vous transmettre ne serait-ce qu'une fraction de l'enthousiasme généré par cet événement.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également