↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Twice


Twice


(01/03/2007 - - Pop - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- So Young / 2- Are you? / 3- Dear Sunday / 4- Hopes / 5- Somewhere / 6- Things have changed / 7- My Imaginary Friend / 8- Perfect World / 9- Obligations / 10- Twenty Years Later
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (22 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Pop tendre et poétique, Twice est notre coup de coeur du mois de mars."
Pierig, le 05/03/2007
( mots)

La flamme danoise d'Andreas et l'aménité française de  Margot suffisent à l'agencement fragile et innocent de Twice, construit d'une simple rencontre de 2 étudiants parlant musique. Emouvante synergie, pleine de tendresse et d'adresse, preuve de textes vrais, déguisés de nostalgie. Prototype d'une césure pop inspirée, Twice est notre sélection du mois de mars.

Tonalité amorcée par "So Young", première évocation de l'alliance franco nordique dans une mélodie sommaire, sevrée de tout artifices. Les vocaux s'accordent, se coupent et se délient, emportant l'acrimonie acide d'angoisse profonde en un souffle de voix. Aux abysses d'un "Dear Sunday" se dévoile un air très Chan Marshall, anticipant un dimanche délaissé. D'un rythme cassé et amorphe, s'évade de "Hopes" une bagatelle, divergent de l'O de Vanessa mais tout aussi réjouissante, par une eurythmie cardiaque.

Connexe du mouvement Cocoon, "Things have changed", "My imaginary friend" reprennent les atouts d'une pop acidulée et coquette empreinte de mélodies idéalisant "A perfect world" d'une voix mouture Oasis d'Andreas, volant un instant l'étoile étincelante de son égal. Twice est d'une profondeur rare caressée de douceur pop gracieuse, sans l'ombre d'indigence, dans l'accomplissement d'une tâche élevée, celle d'attendrir nos cœurs insoumis.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Twice


Game Over


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également