↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Darkness


Easter Is Cancelled


(04/10/2019 - - Hard rock - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Rock and Roll Deserves to Die / 2- How Can I Lose Your Love / 3- Live 'Til I Die / 4- Heart Explodes / 5- Deck Chair / 6- Easter Is Cancelled / 7- Heavy Metal Lover / 8- In Another Life / 9- Choke on It / 10- We Are the Guitar Men / 11- Laylow / 12- Different Eyes / 13- Confirmation Bias / 14- Sutton Hoo / 15- Dancing House
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Chacun porte sa croix"
François, le 15/12/2021
( mots)

Bien qu’annulées, ces Pâques iconoclastes annoncent-elles la résurrection d’un groupe dont on avait attendu un destin digne des Guns’n’Roses après l’ovation accordée à leur premier opus ? Ou bien, en rejetant toute pudeur modeste, The Darkness provoquent-il la résurrection du rock, genre qui a connu nombre de crucifixions à grands coups de sentences aussi acerbes qu’ignorantes sur sa mort supposée, prononcées par les Pilate de la critique spécialisée ? On serait tenté de répondre par l’affirmative à ces deux questions, puisque d’une part l’album est une réelle réussite, et d’autre part, parce que le groupe joue la carte de l’humour paradoxal pour répondre à la seconde avec son titre d’ouverture intitulé "Rock and Roll Deserves to Die". 


Si les paroles de ce dernier s’excuse d’enterrer ce genre musical, la composition affirme tout le contraire : riff musclé, solo évoquant avec énervement et maestria le rock’n’roll des origines, le tout pour former un tube en puissance … Le morceau est la preuve vivante de la bonne santé du rock. 


De plus, sa structure, en alternant des passages calmes et de moments beaucoup plus Heavy, est comme un programme pour le reste de l’opus qui s’avère parfois très métallique, et souvent assez glam, mainstream, accrocheur voire aguicheur, pour faire chanter les stades qu’hélas, ils ne remplissent pas. 


Pour cette dernière catégorie, on soulignera l’alignement de tubes potentiels dont les côtés les plus FM sont compensés par des touches inventives afin de ne pas (trop) tomber dans la mièvrerie – croyez-en un auditeur assez sévère sur ce genre de facéties esthétiques. Ainsi, l’immédiat "Heart Explodes" est sublimé par ses références celtisantes (dans le rythme ou les effets de mandoline), "In Another Life", au refrain calibré, touche juste par ses notes tenues à la guitare, le queenesque "How Can I Lose your Love" met en avant des passages très métalliques ou"Live ‘Till I Die", inspiré par le même groupe, suinte le rock’n’roll (il s’agit d’un titre qui est dans les soutes depuis les débuts de groupe).  


Parallèlement, et en particulier dans la seconde partie de l’opus, le groupe affirme une robustesse Heavy sans concession, à travers un "Easter Is Cancelled" multipliant les riffs saturés et les sursauts solistes, "Choke on It" à la sauvagerie digne de Cooper ou des Stooges, ou "Heavy Metal Lover" qui superpose des moments arpégés assez guimauve, du Metal indus’ très lourd et des riffs très classic-rock. Un mélange des genres dans lequel ils excellent en mettant au profit un talent de composition indéniable, un chant impressionnant de nuances et des guitares affutées, le tout mâtiné d'un peu d'humour. 


Hosannah ! The Darkness sont de retour à un niveau auquel on ne les attendait plus avec un album qui signe la reprise d’une dynamique salvatrice pour le groupe. Hosannah !


A écouter : "Rock and Roll Deserves to Die", "Heart Explodes", "Easter Is Cancelled", "Heavy Metal Lover"

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

The Darkness


Motorheart


Critique d'album

The Darkness


Last of Our Kind


Critique d'album

The Darkness


Permission to Land


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également