↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Lullacry


Fire Within EP


(06/09/2004 - Spinefarm records - gothic heavy rock - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Fire Within / 2- L.O.V.E Machine / 3- Be My God (tribal reprise) / 4- The #1 Rebel / 5- Crucify My Heart pt. II (piano version)
Note de /5
Vous aussi, notez cet album ! (0 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Hard mélodique with jolie donzelle au chant"
David, le 01/09/2004
( mots)

Originaire de Finlande, Lullacry donne dans le "gothic heavy rock", comme indiqué dans la propre bio du groupe. Gothique à l'origine peut-être, car dans ce dernier EP, on aurait plutôt affaire à du pop métal : musique puissante sans être aggressive, mélodies accrocheuses, grosses guitares et jolie voix féminine.
Pas très original, il faut le reconnaître, mais Lullacry a le mérite d'appliquer une formule déjà éprouvée de manière très efficace.

Les riffs sont bien inspirés, le son des guitares est gras juste ce qu'il faut ; le batteur, à défaut d'être monstrueusement technique, est aussi carré qu'un choco BN. Mais ce qui fait le charme de Lullacry, c'est sa chanteuse, Tanja. Plus que correcte visuellement parlant, elle est en outre dotée d'un joli brin de voix, ce qui contraste avec le son lourd des guitares. Avec Lullacry, on est pas là pour se prendre la tête, les paroles sont comme la musique : faciles à retenir.

Fire Within contient deux inédits : "Fire Within" et "The number one rebel". Le premier, de loin le plus pêchu de cet EP, montre que si le son et la production font penser au métal actuel, Lullacry puise ses influences dans le hard des années 80. D'ailleurs, il y figure une reprise d'un morceau du groupe W.A.S.P. : "LOVE machine". A noter aussi dans cet EP, deux nouvelles versions d'anciens titres de Lullacry : deux ballades à la Evanescence, assez ennuyeuses, "Be my God (tribal reprise)", et "Crucify my heart pt. II (piano version)".

Qu'on s'y entende : Lullacry ne va certainement pas révolutionner le rock. Il manque cette petite touche de folie, d'originalité, qui caractérisent les grands groupes. Cela étant, ce côté simple mais efficace, pas prise de tête, fera que Fire Within plaira autant aux fans de rock en général qu'aux fans de hard.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également