↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Benjamin Biolay


Trash Yéyé


(10/09/2007 - EMI - - Genre : Autres)
Produit par

1- Bien Avant / 2- Douloureux Dedans / 3- Regarder La Lumière / 4- Dans Ta Bouche / 5- Dans La Merco Benz / 6- La Garçonnière / 7- La Chambre D'Amis / 8- Qu'est-ce Que ça Peut Faire? / 9- Cactus Concerto / 10- Rendez-vous Qui Sait / 11- Laisse Aboyer Les Chiens / 12- De Beaux Souvenirs
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (17 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.5/5 pour cet album
"Trash Yéyé, ou comment réconcilier la musique avec la langue française."
Gerald, le 12/11/2009
( mots)

Un petit événement pour les fans de BB (entendez Benjamin Biolay bien sur) que la sortie de cet album. Autant vous le dire de suite, si vous êtes un inconditionnel de Bénabar, passez votre chemin, il n’y a rien à voir !!! Ici, pas de ballades mielleuses, de chansons gaies. Pas de discours démagogiques, ni de leçons à donner. Juste un incroyable artiste qui nous livre un album parfaitement écrit et arrangé. Parfois sombre, toujours juste.

Nous sommes à mille lieux de ce que peut produire la scène française pop rock en général. BB est un Artiste avec un grand A, qui manie parfaitement le verbe comme savait le faire un certain Gainsbourg, qui tout comme lui savait jouer de la provoc’, en étant très cru, voir sexuel, plus que sensuel, mais sans jamais tomber dans la vulgarité.

Le chant est posé, avec son phrasé typique à la Gainsbourg, les mélodies sont très soignées. Moins rock que son opus précédent, A l’origine, ce nouveau cru se trouve plus mélodique et il est certainement le plus facilement abordable de tous les albums de BB. Seul réel bémol, il en faut bien un, la pochette, qui ne colle pas vraiment avec l’album, ni le personnage.

BB nous livre donc un album personnel, abordant de nombreux thèmes comme le couple, avec tout ce que cela comporte de désagréments (rupture, trahison, tromperie…), l’alcool, la mélancolie… mais le tout avec énormément de poésie, de classe, et parfois même de retenue.

Alors si vous vous baladez dans les rayons d’un disquaire, que vous tombez sur un album d’un certain Benjamin Biolay, avec une pochette horrible, jetez vous à l’eau, vous ne serez probablement pas déçus.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !