↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Gorillaz s'active


Etienne, le 12/04/2016

Damon Albarn l'avait promis : un nouvel album de Gorillaz arrivera avant la fin de l'année.

Si aucune date de sortie n'a pour l'instant été annoncée, force est de constater que tout ce petit monde s'active en studio. C'est en tout cas ce que les photos et différentes vidéos (sans le son...) postées par Jamie Hewlett sur son compte Instagram laissent penser.

En plus des deux hommes, on retrouve le producteur Twilite Tone, l'auteur-interprète Liam Bailey et le musicien français Jean-Michel Jarre. Massive Attack aurait même rendu une petite visite au groupe sans qu'on sache si une collaboration est envisagée.

Le dernier album de Gorillaz remonte à 2010 avec The Fall.


Source : Consequence of Sound
En savoir plus sur Blur, Gorillaz, Massive Attack
 

#noodle #2d

Une photo publiée par hewll (@hewll) le

 

Not bald, hair combed neatly to one side.

Une photo publiée par hewll (@hewll) le

 

Keyboards D-Boards.

Une photo publiée par hewll (@hewll) le

 

Une vidéo publiée par hewll (@hewll) le

 

Light me up

Une photo publiée par hewll (@hewll) le

 

????

Une vidéo publiée par hewll (@hewll) le

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également