↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Diamond Head est de retour


Alan, le 05/01/2016

Bien que Brian Tatler refusait initialement d'enregistrer un nouvel album, l'énergie insufflée par le nouveau chanteur Rasmus Anderson l'a poussé à changer d'avis : le groupe le plus culte de la NWoBHM sortira donc un septième album éponyme le 11 mars prochain.

"Ras a clairement revigoré le groupe. Je ne voyais aucun intérêt à enregistrer un nouvel album - mais après avoir joué avec Ras sur notre tournée européenne, tout a changé, explique Tatler. Je voulais faire un album avec lui. Il est un excellent chanteur et n'essaye de se substituer à personne. Cet album a des échos de nos débuts, mais j'essaye toujours de renouveler notre musique."

Tracklist :

  1. Bones 
  2. Shout at the Devil 
  3. Set My Soul on Fire 
  4. See You Rise 
  5. All the Reasons You Live 
  6. Wizards Sleeve 
  7. Our Time Is Now 
  8. Speed 
  9. Blood on My Hands 
  10. Diamonds 
  11. Silence

Source :
En savoir plus sur Diamond Head

Commentaires
Etienne, le 05/01/2016 à 15:43
Ca c'est une nouvelle que j'aime !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également