↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Avis

Mandragora


Rough


(05/05/2020 - - Rock Alternatif)

https://mandragora-toulouse.bandcamp.com/
Note de 3.5/5
Note de 3.5/5
Décidemment, la région toulousaine nous réserve de sacrées surprises en ce moment, et se pose en véritable vivier pour le rock hexagonal. Après des albums marquants du côté de SLIFT et CATHEDRALE en 2020, voilà que MANDRAGORA pointe le bout de son nez avec son premier EP "Rough". Pas de stoner, ni de garage rock cette fois-ci, mais une musique qui sent bon les années 90 ! Vous vous souvenez de ces ambiances électriques, ces guitares au son très saturé et cette musique sur le fil du rasoir, navigant entre douceur et nervosité ? Voilà le programme qui nous est proposé par les Toulousains de MANDRAGORA avec ce savoureux mélange d’influences telles que Radiohead, Nirvana, Placebo et Smashing Pumpkins. Le premier morceau "Keep Cool" avec ses guitares rugissantes est à ce titre un véritable hommage aux citrouilles de l’Illinois. Le groupe a plus d’une corde à son arc et nous transporte à travers des titres parfaitement exécutés : du refrain empli de mélancolie de "Cast Aside", jusqu’à la délicate ballade radioheadienne de "Don't Give Yourself Away", en passant par l’intensité saisissante de "Headtrash". Pas de doute, nous tenons là une formation dotée d’un réel potentiel, un groupe qu’il faudra suivre de près !
https://mandragora-toulouse.bandcamp.com/ https://www.facebook.com/MandragoraToulouse
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également