↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Avis

FOLSOM


BONZAI


(7 octobre 2021 - - Heavy Blues ROCK)

https://www.deezer.com/en/artist/131868
Note de 3.5/5
Note de 3.5/5
Folsom est un quatuor, formé en 2013, proposant une sorte de Heavy blues rock teinté de country et de funk. Bien loin de la zenitude et de la spiritualité inspirées par le fameux arbre miniature, le groupe francilien nous sert à travers son nouvel EP "Bonzaï" une musique puissante au groove contagieux et aux riffs punchy ; le tout porté par une voix rauque complètement démentielle ! Ce n’est pas pour rien que Folsom s’est fait remarquer en 2020 en remportant le tremplin de la Metalhead Convention (catégorie "Hard rock"). Aucun doute que la petite bande sera en mesure de faire sensation lors de la reprise des concerts ! 
https://spinnup.link/373191-bonzai? https://www.deezer.com/fr/artist/131868? https://open.spotify.com/artist/6vlk9t1vvByfSGL0RovKCK
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également