↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Black Sabbath : origines et descendance(s) du rock heavy


"La sortie dans les bacs de 13 représente évidemment une occasion idéale d'aller défourailler les entrailles de la bête à quatre cornes de Birmingham. Pourtant, si l'idée d'un dossier Black Sabbath a germé au sein de la rédaction depuis un peu plus d'une année maintenant, la forme à donner à cette analyse du corpus Iommien nous a posé de nombreux problèmes. Webzine généraliste touchant à l'occasion au rock lourd dans ses formes plutôt marginales (stoner et sludge principalement), Albumrock ne compte malheureusement pas de rédacteurs spécialistes en heavy metal dans ses rangs. Cela a toujours été le cas et cela le restera encore peut-être un bon moment, même si nous serions ravis d'accueillir des critiques headbangers parmi nous. La question semblait insoluble : comment pouvions-nous nous attaquer à Black Sabbath sans rien connaître, ou presque, en metal ? La réponse, tous ceux qui ont souhaité s'attaquer à ce dossier l'ont apportée de façon solitaire, sans aucune concertation avec les autres participants, et leur réponse a été étrangement unanime : nous aimions profondément Black Sabbath, le seul, le vrai, celui des Ozzy Osbourne, Tony Iommi, Geezer Butler et Bill Ward, et pourtant nous ne supportions pas le heavy metal. Paradoxal ? Pas tant que cela, comme vous le verrez à la lecture de ce dossier. Il est un fait que le détournement de l'héritage sabbathien par les pontes du metal des années 80 a créé un profond traumatisme sur l'ensemble de la planète rock, et nous avons voulu vous montrer, par ces quelques pages, que l'on peut parfaitement apprécier la musique lourde du Black Sabbath 70's sans se transformer en metalhead. Nous avons voulu expliquer les tenants et les aboutissants de cette étonnante déviation qui a conduit Iommi, après le départ forcé d'Ozzy, à choisir le camp des vainqueurs de l'époque et, par voie de fait, à reconnaître le heavy metal comme son propre prolongement légitime. Nous avons également voulu mettre en lumière des exemples de filiation sabbathienne authentique, qu'elle soit revendiquée et mise sur un piédestale ou bien absorbée passivement et restituée sous une forme plus personnelle. Enfin nous avons déniché pour vous quelques reprises marquantes du Sab', et nous avons aussi préparé un trombinoscope explorant les pérégrinations, et elle furent nombreuses, de Tony Iommi et de tous ceux qui l'ont entouré au fil de ses années d'errance après le départ du Madman. Notre but ultime : vous faire découvrir, ou redécouvrir, l'un des groupes de rock les plus brillants et les plus influents à avoir vu le jour. Dossier réalisé par Geoffroy, Maxime, Nicolas et Pierre D. La discographie du Sabbath d'Osbourne passée au crible : - Black Sabbath, par Geoffroy - Paranoid, par Nicolas - Master Of Reality, par Geoffroy - Volume 4, par Geoffroy - Sabbath Bloody Sabbath, par Pierre D - Sabotage, par Pierre D - Technical Ecsatsy, par Nicolas - Never Say Die!, par Nicolas La discographie du Sabbath des années 2000 décortiquée : - Heaven & Hell - The Devil You Know, par Nicolas - 13, par Nicolas les biographies : - Moi, Ozzy, par Jérôme - Iron Man, par Nicolas Black Sabbath sur Albumrock "
Nicolas, le 24/06/2013
La sortie dans les bacs de 13 représente évidemment une occasion idéale d'aller défourailler les entrailles de la bête à quatre cornes de Birmingham. Pourtant, si l'idée d'un dossier Black Sabbath a germé au sein de la rédaction depuis un peu plus d'une année maintenant, la forme à donner à cette analyse du corpus Iommien nous a posé de nombreux problèmes. Webzine généraliste touchant à l'occasion au rock lourd dans ses formes plutôt marginales (stoner et sludge principalement), Albumrock ne compte malheureusement pas de rédacteurs spécialistes en heavy metal dans ses rangs. Cela a toujours été le cas et cela le restera encore peut-être un bon moment, même si nous serions ravis d'accueillir des critiques headbangers parmi nous. La question semblait insoluble : comment pouvions-nous nous attaquer à Black Sabbath sans rien connaître, ou presque, en metal ? La réponse, tous ceux qui ont souhaité s'attaquer à ce dossier l'ont apportée de façon solitaire, sans aucune concertation avec les autres participants, et leur réponse a été étrangement unanime : nous aimions profondément Black Sabbath, le seul, le vrai, celui des Ozzy Osbourne, Tony Iommi, Geezer Butler et Bill Ward, et pourtant nous ne supportions pas le heavy metal. Paradoxal ? Pas tant que cela, comme vous le verrez à la lecture de ce dossier. Il est un fait que le détournement de l'héritage sabbathien par les pontes du metal des années 80 a créé un profond traumatisme sur l'ensemble de la planète rock, et nous avons voulu vous montrer, par ces quelques pages, que l'on peut parfaitement apprécier la musique lourde du Black Sabbath 70's sans se transformer en metalhead. Nous avons voulu expliquer les tenants et les aboutissants de cette étonnante déviation qui a conduit Iommi, après le départ forcé d'Ozzy, à choisir le camp des vainqueurs de l'époque et, par voie de fait, à reconnaître le heavy metal comme son propre prolongement légitime. Nous avons également voulu mettre en lumière des exemples de filiation sabbathienne authentique, qu'elle soit revendiquée et mise sur un piédestale ou bien absorbée passivement et restituée sous une forme plus personnelle. Enfin nous avons déniché pour vous quelques reprises marquantes du Sab', et nous avons aussi préparé un trombinoscope explorant les pérégrinations, et elle furent nombreuses, de Tony Iommi et de tous ceux qui l'ont entouré au fil de ses années d'errance après le départ du Madman. Notre but ultime : vous faire découvrir, ou redécouvrir, l'un des groupes de rock les plus brillants et les plus influents à avoir vu le jour. Dossier réalisé par Geoffroy, Maxime, Nicolas et Pierre D. La discographie du Sabbath d'Osbourne passée au crible : - Black Sabbath, par Geoffroy - Paranoid, par Nicolas - Master Of Reality, par Geoffroy - Volume 4, par Geoffroy - Sabbath Bloody Sabbath, par Pierre D - Sabotage, par Pierre D - Technical Ecsatsy, par Nicolas - Never Say Die!, par Nicolas La discographie du Sabbath des années 2000 décortiquée : - Heaven & Hell - The Devil You Know, par Nicolas - 13, par Nicolas les biographies : - Moi, Ozzy, par Jérôme - Iron Man, par Nicolas Black Sabbath sur Albumrock
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Album de la semaine

Anathema


The Optimist


"

Que ce soit bien clair : The Optimist est un album majeur, sans conteste le meilleur d’Anathema et l’un des plus sérieux prétendants au titre de disque de l’année 2017. Si vous ne connaissez pas encore le rock atmosphérique aussi simple qu’envoûtant des natifs de Liverpool, ne manquez pas ce road trip musical digne de David Lynch qui confine au chef d'oeuvre.

"
À lire également