↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique Livre

Jimi Hendrix : L'expérience Des Limites


Auteur : Charles R. Cross
Editeur : Camion Blanc
Date de sortie : juillet 2006

Langue : Français
"La biographie d'Hendrix"
Jerome, le 03/05/2010
( mots)
"L'express arrive sur les rails, avançant régulièrement, secouant les émotions, secouant la vie... Lorsque nous avons grimpé à bord, le conducteur a dit : nous allons à l'église électrique. L'express les emporta au loin et ils vécurent heureux, et ensuite, euh, excusez-moi, je crois entendre mon train arriver"

Ces quelques notes rédigées pour l'album de son ami Buddy Miles pourraient tout aussi bien servir à résumer la vie de Jimi Hendrix. Né le 27 novembre 1942 à Seattle, James Marshall Hendrix aura traversé l'histoire telle une étoile filante musicale. Donnant à la guitare électrique ses lettres de noblesses en repoussant les limites en termes de sonorités, d'utilisation et d'enregistrement de son instrument, généralisant l'utilisation du feedback dû au larsen de ses amplis poussés à plein volume, rendant célèbre dans le monde entier la pédale wah-wah en étant un des premiers guitaristes à l'utiliser concrètement, l'héritage de l'artiste reste impressionnant. Guitar Hero avant l'heure, musicien hors pair réussissant à marier le groove et le feeling à une technicité aboutie - un comble quand on sait qu'un des derniers souhaits d'Hendrix était d'apprendre à lire la musique afin d'écrire ses partitions et de déchiffrer celles de ses confrères - showman accompli même si ça plus grande frustration fut d'être plus reconnu par le grand public pour son déhanché et ses postures explicites que pour son aisance naturelle à dompter sa Stratocaster, en un peu moins de quatre années de carrière sous les feux de la rampe, la star réussira à devenir, et reste encore aujourd'hui, un des guitaristes les plus talentueux, les plus novateurs et les plus influents toutes générations confondues.

Et pourtant, le petit Buster, comme le surnommaient toutes les personnes l'ayant croisé dans son enfance, n'est pas né avec une guitare entre les mains. Loin de là. Entre une mère alcoolique, un père n'ayant pas une fibre paternel des plus développées et des problèmes familiaux l'obligeant à déménager régulièrement, Jimi grandira dans une pauvreté et une négligence extrême, vivant au jour le jour et comptant sur la générosité du voisinage et de la communauté afro-américaine de Seattle pour se nourrir et subvenir à ses besoins. Côté instrument, mis à part un vieil harmonica et un ukulélé, il ne touchera pas une guitare avant l'âge de quinze ans. Avant cela, il dû se contenter d'imiter ses artistes favoris avec un vieux balai à franges. Mais une fois l'instrument entre les mains, une vieille guitare acoustique pour droitier achetée 5 dollars, le jeune Hendrix n'aura plus qu'une obsession en tête : devenir musicien. Etant gaucher, le premier reflexe de l'artiste en herbe et d'inverser le sens des cordes, particularité qui lui restera par la suite. Tout son temps libre est alors consacré à l'apprentissage de sa six cordes et le musicien en herbe rejoint rapidement quelques groupes de sa ville. The Velvetones pour commencer, puis The Rocking Kings avec lesquels Hendrix passera de l'acoustique à l'électrique avec une Supro Ozark 1560S également achetée par son père, et enfin Thomas & The Tomcats.

La suite de l'histoire du musicien n'est finalement qu'une suite de situations et de rencontres. En 1961, le jeune Jimmy se fait arrêter à bord d'une voiture volée et préfère s'engager dans l'armée plutôt que de tenter l'aventure en prison. Et même là-bas il ne cessera de jouer de son instrument après que son père lui ai envoyé. Membre des Screaming Eagles, la 101è division aéroportée, il fonde les King Casuals avec Billy Cox, bassiste qui deviendra rapidement son ami, et passe la plupart de son temps libre à trainer dans les clubs. Il sera rapidement reformé pour des raisons qui restent encore aujourd'hui un peu floues et entamera alors une carrière de guitariste sous le nom de Jimmy James. Tournant alors dans les endroits fréquentés par les afro-américains (le Chitlin' Circuit), Hendrix change de groupe en fonction des besoins ou des villes, allant de club en club, vivant au jour le jour. Son talent et sa maîtrise sont tels qu'en l'espace de quelques années, Hendrix jouera avec les plus grands : Ike & Tina Turner, Chuck Jackson ou encore The Isley Brothers. Il se fera même virer de Little Richard And The Upstetters par Little Richard en personne, son idole de jeunesse, suite à un concert ou le guitariste piqua la vedette au chanteur. Décidé à aller voir ce qu'il se passe du côté de New-York et à jouer sa propre musique, Hendrix part du côté de Greenwich Village pour former son groupe : le Rainbowflowers, qui deviendra ensuite Jimmy James & The Blue Flames. Et la encore, le hasard des rencontres fera le reste. Repéré par Linda Keith, alors petite amie de Keith Richards, la jeune femme fera tout son possible pour apporter son aide à l'artiste. Lui offrant logement et couvert et faisant jouer toutes ses connaissances. Il faudra attendre que les Animals terminent leur tournée aux Etats Unis pour que Linda réussisse à faire venir son ami Chas Chandler avant que celui-ci ne rentre en Angleterre, ce dernier cherchant alors un jeune prodige pour démarrer sa reconversion dans le business de la musique. La rencontre aura lieu au Café Wha?, et la suite, tout le monde la connaît. Jimmy James devient Jimi Hendrix, Noel Ridding et Mitch Mitchell rejoignent le navire de l'Experience, et le trio mettra rapidement l'Angleterre puis le monde à leurs pieds...

A travers cet ouvrage fleuve ayant nécessité plus de quatre années de recherches, Charles R. Cross réussit à retracer l'histoire du petit James jusqu'à l'immense Jimi, et à dresser le portrait le plus complet et le plus passionnant qu'il existe à l'heure actuelle sur l'artiste. Rempli d'anecdotes et de faits historiques, basé sur de nombreux témoignages de personnes l'ayant côtoyé tout au long de sa vie, parlant aussi bien des travers et du génie de la star que de la simplicité et de la gentillesse de l'homme, Jimi Hendrix : L'expérience Des Limites se lit comme un roman et lève le voile sur la personnalité du Voodoo Child. On ressort de ces pages abasourdis par la folle vie de l'artiste et attristé d'assister et de comprendre sa descente aux enfers inéluctable. On comprend mieux l'évolution artistique et l'entreprise qu'Hendrix commençait tout juste à bâtir. Car, même si sur la fin de sa vie Hendrix souhaitait renaître musicalement parlant, malheureusement, personne ne saura jamais tout ce que le gaucher de Seattle aurait encore pu nous offrir et jusqu'où il était capable de repousser ses frontières musicales. Reste des suppositions, des pistes, des bouts de bandes régulièrement ressorties des cartons pas son entreprise familiale. Un goût d'inachevé et des rêves d'évolution. Reste un mythe.

En savoir plus sur Jimi Hendrix
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !


TalkTalk - Messagerie privée en direct