↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Wishbone Ash


Argus


(00/00/1972 - MCA Distribution - - Genre : Rock)
Produit par

1- Time Was / 2- Sometime World / 3- Blowin' Free / 4- The King Will Come / 5- Leaf and Stream / 6- Warrior / 7- Throw Down the Sword / 8- Jail Bait (live, 1972-08-21: Memphis) / 9- The Pilgrim (live, 1972-08-21: Memphis) / 10- Phoenix (live, 1972-08-21: Memphis)
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (36 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 5.0/5 pour cet album
"Album mythique incontournable pour les amateurs de Rock 70."
FJ, le 30/04/2007
( mots)

Inconnu pour la plupart, mais pièce de valeur incontestable pour les amateurs de Rock 70, Argus marque l’album mythique d’un groupe mythique dans une période où le rock déversait des ondes à en faire frissonner les nerfs. A trôner sur une étagère entre un bon vieux Led Zeppelin et un album de Canned Heat, cette œuvre musicale regroupant les atouts majeurs d’une formation complète et électrique, exerce, bien que 35 ans plus tard, cette même magie sonore indémodable.

A travers un son Blues Rock et des influences Jazzy, le quatuor anglais hypnotise et ensorcelle par ses fameux duels de guitares qui en font sa notoriété. Les dialogues incessants et vibrants des instruments, souvent immiscés dans une construction en crescendo, se succèdent avec douleur, porté par la voix posée du bassiste et leader Martin Turner.

Des solos travaillés et obsédants alternent les compositions, marquant une transition entre ballades et passages purement Rock. "Sometimes World" et "Time Was" illustrent parfaitement cette construction très prisée dans les années 70, comme notamment Lynyrd Skynyrd qui s’y adonnera avec "Free Bird" dans la même période. Basée sur des intros accrocheuses et lancinantes, convergeant avec intensité, le rythme s’accélère pour aboutir à un duo de guitares à couper le souffle.

Les sept titres de l’album se succèdent avec aisance. Parfois mélancolique, puis subtilement énergiques, mais toujours avec un son parfaitement orchestré, Wishbone Ash compose des morceaux de qualité. "Leaf And Stream" brûle par sa sensibilité et dresse une tragédie sublime, à la fois douce et violente, "The king Will Come", par son intro magistrale, envoûte. "Warrior" déstabilise par son ton dramatique et contrasté, accompagné de chœurs qui adoucissent la composition.

Concluant l’album, "Throw Down The Sword" porte Argus à son apogée dans un tourbillon de sensations et de poésie. Le rideau se baisse mais la musique persiste, les ondes se répercutent avec angoisse et folie. Les paroles raisonnent, les sonorités répandent désespoir et fatalité, mais la beauté du morceau n’en démord pas et achève l’album avec passion dans une ascension majestueuse.

Ce troisième album de Wishbone Ash propulse définitivement le groupe au rang de légende du Rock. Les guitares, dans des solos mirobolants, se répondent avec rythme et tempérament, la sensibilité qui s'en dégage heurte et envoûte, les compositions portent chacune un tableau d’une tragédie divine et parfaitement harmonisée. Un album incontournable…

Commentaires
louu, le 18/03/2019 à 23:22
Un fin d'après-midi de décembre, j'ai la crève, mon stage me consume, je me ressource dans mon lit. Mon père me reveille : "j'ai des places pour wishbone ash, super groupe groupe des 70s tu viens ?" je résiste, puis j'arrête de résister et on se rend dans une salle, ça pourrait aussi bien être un bar vu la taille. 20cm de neige, une odyssée pour y arriver, une bière, pas de scène à proprement parler, je me place face au micro du centre (pas con...) et après une 20aine de minutes le groupe débarque, andy powell s'excuse du retard sourit, et joue. Et, moi qui ne connaissait rien de ce groupe, bah j'ai vécu mon meilleur concert à ce jour. De super compos, un regal pour les amateurs des harmonies de guitares, maitrise des changements de rythme. Depuis ce soir, je garde argus tout près, comme il est bien décris dans le papier : Dans la selection finale des 10, 20 ep ( bref en s'en fout), au côté des meilleurs.
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Wishbone Ash


Just Testing


Critique d'album

Wishbone Ash


New England


Critique d'album

Wishbone Ash


Locked In


Album de la semaine
À lire également