↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Tricky


Mixed Race


(27/09/2010 - Domino - Trip-Hop - Genre : Autres)
Produit par

1- Every Day / 2- Kingston Logic / 3- Early Bird / 4- Ghetto Stars / 5- Hakim / 6- Come to Me / 7- Murder Weapon / 8- Time to Dance / 9- Really Real / 10- Bristol to London
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (7 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Tricky fait le joint direct entre sa vie et ses diverses influences musicales..."
Marc, le 09/10/2010
( mots)

"On ne peut enfermer ma musique dans une boîte, elle n'est ni blanche ni noire, pas plus féminine que masculine," assure Adrian Thaws qui se sent enfin bien dans sa peau de Tricky, ou vice versa, et l'assume : "j'ai passé ma vie à naviguer entre différentes cultures; Mixed Race résume cela, d'une manière très directe." Dans les faits, en seulement 29 minutes pour dix chansons, celui qui vit désormais à Paris a profité de l'atmosphère de la capitale pour nous offrir un (trop) court éventail de ses influences musicales : de Bristol à la Jamaïque, en passant par les Etats-Unis et l'Afrique du Nord. L'ancien bad boy de Knowle West s'est ouvert au monde et en témoigne avec le désir affirmé de raconter ceux qui ont marqué sa jeunesse difficile et traversé son existence. Comme toujours, il a convié des artistes venus de divers horizons pour mettre en voix et en forme cet album, son neuvième.


La chanteuse Frankey Riley, qui l'accompagne en tournée depuis deux ans, assume la majeure partie vocale mais c'est avec le sombre "Ghetto Stars", dont elle a également écrit les paroles, que le duo tutoie l'insondable trouble que l'on ressentait il y a quelques années entre Tricky et Martina Topley-Bird, son ex muse et compagne. "Kingston Logic", et son gimmick "Technologic" des Daft Punk, ainsi que le catchy "Murder Weapon", où le thème de Peter Gunn est samplé, ne sont pas des chansons plus novatrices mais elles ne déparent pas ce quasi concept album qui vagabonde d'un air vaudou à du rap (où Marlon Thaws, l'un de ses frères, est à l'honneur) en passant par des notes de jazz et quelques beats de dance. Rachid Taha s'est même invité à l'épicer d'une touche de raï avec son guitariste "Hakim" (on aime ou pas), tandis que Bobby Gillespie de Primal Scream surélève de sa présence l'évanescent "Really Real". Sans coups de foudre mais sans déplaisir, l'univers composite de Mixed Race, parsemé d'histoires de gangsters urbains, s'écoute comme une bande originale d'un film qui accompagnerait des plans clair-obscurs tournés dans des clubs et autres lieux nocturnes...


Le kid de Bristol va bientôt fêter ses vingt ans de carrière en apparaissant pour la majorité d'entre nous (dont je ne fais pas partie) comme la figure emblématique du trip-hop qui ne saurait hélas plus créer grand chose d'incontournable au regard de son talent... Pourtant, qu'il s'entoure de chanteuses inconnues ou d'artistes plus célèbres, il n'a jamais cessé d'être singulier. Qu'il plaise toujours ou qu'il déçoive les passéistes d'un trip-hop révolu, peu lui importe, il n'a jamais dévié de sa ligne conductrice : celle d'être et de rester lui-même. Et c'est cette authenticité dont il a toujours fait preuve qui est dorénavant assumée, dévoilée et partagée dans Mixed Race et de plus en plus sur scène. L'endroit où pour Tricky c'est désormais et avant tout là que ça se passe.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Tricky


False Idols


Album de la semaine
À lire également