↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Tool


10,000 Days


(01/05/2006 - Sony - Metal progressif - Genre : Hard / Métal)
Produit par Tool

1- Vicarious / 2- Jambi / 3- Wings for Marie (Pt. 1) / 4- 10,000 Days (Wings Pt. 2) / 5- The Pot / 6- Lipan Conjuring / 7- Lost Keys / 8- Rosetta Stoned / 9- Intension / 10- Right in Two / 11- Viginti Tres
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (153 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.5/5 pour cet album
"Nouvelle invitation au voyage d'un des groupes cultes de la scène métal actuelle"
Jerome, le 17/05/2006
( mots)

Nombreux sont ceux qui pensaient que Maynard James Keenan et ses acolytes avaient définitivement rangé leurs outils au placard pour se consacrer entièrement à leurs side-projects respectifs (l'excellent A Perfect Circle pour MJK, mais aussi Melvins , Pigmy Love Circus et bien d'autres pour ses 3 compères). Mais 5 ans après le phénoménal Lateralus, Tool nous revient enfin avec 10 000 Days, pour le plus grand bonheur de ses fans et des autres.

Dès "Viscarious", on retrouve cette atmosphère envoûtante et pesante bien caractéristique. Car, pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce groupe, autant mettre les choses au clair dès maintenant. Un disque de Tool, ça ne s'écoute pas. Un disque de Tool, ça se découvre, ça s'apprivoise... doucement. Chaque passage dans votre platine vous fera ressentir des émotions différentes, entendre des arrangements ou des sonorités que vous n'aviez pas perçues précédemment. Et celui-là ne déroge pas à la règle, bien au contraire. Même si aux premiers abords il peut sembler un peu moins sauvage, comprenez par cela légèrement plus accessible que ses grands frères, 10 000 Days n'en est que plus chargé émotionnellement. Les bons gros riffs de guitare de Adam Jones sont, pour le plus grand plaisir de nos oreilles, plus heavy que jamais. Mais la plus grosse baffe vient certainement du duo Danny Carey /Justin Chancellor (batterire / basse) assurant une rythmique implacable et métronomique. Les coups de baguettes sont diaboliquement précis et les basses vrombissent et claquent à vous en décoller les tympans. Il suffit d'écouter "10 000 Days(Wing Pt 2)" pour se rendre compte à quel point ces deux là se complètent à merveille. On a rarement vu une telle osmose entre deux musiciens de ce type. Et comble du bonheur absolu, et aussi incroyable que cela puisse paraître, la voix de Maynard James Keenan n'a jamais été aussi planante, preuve en est l'intro a capella de "The Pot".

A l'instar des groupes punks qui enchaîne les 30 morceaux à l'heure, Tool nous propose ici 11 titres pour pas moins de 1h15 de grande musique. 11 titres sous forme d'hommage, 10 000 Days correspondant au nombre de jours de paralysie endurés par la mère de MJK avant de mourir, d'une puissance et d'une qualité rarement atteinte dans l'histoire du groupe (excepté peut être sur Aenima). Si je devais faire un seul reproche à ce nouvel opus, se serait peut être sur l'ordre des plages car Tool nous balance dans les oreilles deux interludes coup sur coup avec "Lipan Conjuring" et "Lost Keys (Blame Hofmann)". Le premier sous la forme d'une incantation indienne et le deuxième sous celle d'une conversation entre une infirmière et un docteur, le tout soutenus par des guitares envoûtantes. De plus, si vous me permettez d'être vraiment tatillon, une dernière composition en lieu et place des 5 minutes de bidouillages électroniques de "Viginti tres" aurait certainement évité à certains de rester un peu sur leur faim. Mais à part ces quelques détails, cet album est tellement grandiose qu'on peut définitivement classer Tool dans le lot des "rares groupes devenus cultes tout en étant toujours d'actualité".

Autant le dire tout de suite, s'attaquer à un album de Tool n'est pas une chose facile. Essayer de décortiquer chaque morceau pour en faire ressortir une quelconque influence relève de l'impossible tant leur musique fait figure d'ovni sur la scène métal actuelle. Tout semble avoir été travaillé, peaufiné, trituré dans ses moindres détails comme à son habitude. Et même si la barre avait été placée très haute avec les opus précédents, on peut dire que le résultat est largement à la hauteur de l'attente, car Tool nous emporte une nouvelle fois très très loin avec 10 000 Days. Rendez-vous dans 5 ans...

Si vous aimez 10,000 Days, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Tool


Lateralus


Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert