↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The White Stripes


The White Stripes


(08/06/1999 - XL Recordings - Garage / Blues - Genre : Rock)
Produit par

1- Jimmy the Exploder / 2- Stop Breaking Down / 3- The Big Three Killed my Baby / 4- Suzy Lee / 5- Sugar Never Tasted So Good / 6- Wasting My Time / 7- Cannon / 8- Astro / 9- Broken Bricks / 10- When I Hear My Name / 11- Do / 12- Screwdriver / 13- One More Cup of Coffee / 14- Little People / 15- Slicker Drips / 16- St. James Infirmary Blues / 17- I Fought Piranhas
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (18 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Un premier album efficace!"
Florent, le 05/05/2005
( mots)

Comment décrire la musique des White Stripes ? Un frère guitariste et chanteur ; une s?ur batteuse, venant tout droit de Détroit. Le nom du groupe vient tout simplement des fameux bonbons à la menthe rayés de leur enfance. Par contre, musicalement, les White doivent être définis comme un groupe de blues-rock sobre et brut, parfois entre folk et chansons plus pop.

The White Stripes, c'est deux membres, de l'énergie à revendre, une émotion bien palpable et une voix adaptée à un style très varié. On entend un rock'n'roll simple mais bougrement efficace. Preuve en est ce premier album, truffé de morceaux de très bonne qualité.

The White Stripes commence fort avec "Jimmy the exploder", qui d'entrée nous montre les capacités du groupe et surtout le côté bluesy assez développé. L'album donne un son parfois très garage et très brut et surtout efficace. Des morceaux très rythmés et dansants, comme "Stop breaking down" par exemple ou bien l'excellent "Astro" ou encore le puissant "Broken bricks" en sont la parfaite illustration? Les enfants White savent également faire dans la ballade bluesy ou dans un folk posé et rythmé, comme dans le très joli "Suzy Lee" qui arrive à point nommé pour montrer le talent lyrique des White. L'album est une suite de morceaux différents, mais moulés dans un même moule très caractéristique. Pour un premier album, c'est très prometteur et assez consistant.

La mélodie de "Sugar never tasted so good" rappelle les 60's, à l'image d'un "Wasting my time" mettant parfaitement en avant la guitare et le talent de Jack. Megan montre aussi un niveau très honnête sur tout l'album et surtout une réelle complicité avec son frère. Au risque de se répéter, on sent un véritable potentiel et, déjà, cet album est de très bonne facture. L'entêtant "When i hear my nam"e, et le sublime et très rythmé "Screwdriver" illustrent cette qualité.

Pourtant, ce sont bel et bien les petites perles bluesy qui apportent toute la touche des White à un cd finalement varié et fourni. A l'écoute de "One more cup of coffee" ou du sublime "Saint James Infirmary blues", tout le talent émotionnel assez brut et sensible de notre duo américain est mis en avant.

Cet album trop souvent sous-estimé, se doit de revenir au premier plan . C'est le point de départ de la "discographie White-Stripienne" et c'est certainement un des meilleurs? D'ailleurs, je vais aller le mettre en route tout de suite. Et puis me servir un autre café. Sucré. En plus, il paraît que le sucre n'a jamais été aussi bon?

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

The White Stripes


Icky Thump


Critique d'album

The White Stripes


Elephant


Album de la semaine
À lire également