↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Inspector Cluzo


Gasconha Rocks


(16/09/2013 - Fuckthebassplayer Records - Funk N' Grove N' Roll - Genre : Rock)
Produit par

1- Hello Goodbye Education / 2- Black Spirit / 3- I Am (Not) A Super Hero / 4- Till Petrol Do Us Part / 5- Garbage Beach / 6- Lo Camin De La Hesta / 7- The Duck Guit Blues / 8- Move Over Monsanto / 9- Better Off In Afghanistan / 10- Crossroads Rendez-Vous
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (7 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Gascohna rocks, The Inspector Cluzo rules."
Nicolas, le 31/10/2013
( mots)

Il y a des groupes, comme ça, pour lesquels on a beau chercher, on ne trouve rien, absolument rien à redire. Alors soyons très clairs : si vous ne connaissez pas encore The Inspector Cluzo, vous allez nous faire le plaisir de vous y mettre fissa, parce qu’on en est quand même au quatrième volume gascon à voir le jour et que vous avez pris un sérieux retard… mais aussi et surtout parce que vous avez manqué plein de belles et bonnes choses.

On ne présente plus Malcolm et Phil, nos deux sympathiques landais partis seuls contre tous en croisade pour défendre leur vision du rock… et du monde. On connaît l’engagement façon TIC, et Gasconha Rocks, avec sa pochette affublée d’un portrait de paysan de Mont de Marsan, ne joue à aucun moment la carte du faux glamour. Les Cluzos mêlent toujours avec autant de bonheur l’épure du duo guitare-batterie (qui enc… les bassistes), la robustesse du rock garage, un humour et une dérision du terroir et une verve visant à pourfendre les maux de notre société. Dans ce tome 4, les deux sudistes rentrent encore et toujours dans le lard de ce et ceux qui les ulcèrent : malbouffe, pollution, guerre en Afghanistan, éducation nationale, énergies fossiles, la plume gasconne porte ses incessants estocs avec mordant et drôlerie. Dès lors, on est prêt à tout leur passer, et même lorsque Malcolm se met à brailler comme une castafiore à poils à la fin de "Black Spirit", on est tout disposé à trouver cela normal. Plus encore, on reste assez estomaqué par le second degré toujours aussi judicieusement employé par le duo, un second degré qui, d’un côté, va rendre hommage aux esclaves noir-américains ("Black Spirit", justement), et de l’autre fait entamer un blues décalé… à des canards gavés et destinés à être transformés en foie gras ("The Duck Guit Blues") ! Landais, le foie gras, évidemment.

Côté musique, ne vous cassez pas trop la tête à fouiller : vous ne trouverez rien de mieux en France, et pas grand chose de mieux ailleurs sur la planète, en terme de duo guitare-batterie. La grande force de The Inspector Cluzo , c’est de savoir garder une formule intacte et pourtant de la renouveler en permanence. On avait un rock brut de décoffrage sur The Inspector Cluzo, une copulation hard boogie - red hot sex sur The French Bastards, de géniales envolées pop funky sur The Two Mousquetaires, et ici, la formule se recentre sur une vision plus garage-blues. Le blues, on l’a bien sûr avec le sudiste et étouffant "The Duck Guit Blues", mais aussi avec le slidy "Better Off In Afghanistan", et c’est clairement de la bombe atomique. Vous bavez sur AC/DC ou sur leurs succédanés Airbourne ? N’attendez plus et gargarisez-vous du balancé "Move Over Monsanto", une merveille de groove, de phrasé ondulant et sexuel et de riff qui déboîte, ou encore de "Garbage Beach", mélodie pop rageuse et solos de guitare jouissifs sur binaire martelé avec force conviction. Le côté garage excité, à la The Hives, ressort quant à lui avec "Till Petrol Do Us Part" ou le furibard "Hello Goodbye Education", sec comme une trique et craché avec une rare jubilation. Mais ne vous y trompez pas : The Inspector Cluzo est loin d’être un tribute band de luxe, car les deux landais possèdent une identité, une personnalité, une vision du rock bien à eux qui réalise un liant assez fameux entre toutes ces aspirations. En fin de compte, on pourrait encore gloser sur la mâle-dérision de "I’m (not) A Super Hero", le funk salace de l’intermède "Lo Camin De La Hesta" ou la baladette "Crossroads Rendez-Vous", mais la messe est de toute façon dite depuis longtemps.

Pourquoi continuer encore à discourir sur Gasconha Rocks, si ce n’est pour affirmer qu’il s’agit de l’un des albums les plus efficaces de l’année ? S’il vous reste des doutes, passez-vous "Black Spirit" et vous aurez là un condensé de tout ce qui fait que The Inspector Cluzo est un groupe indispensable : du rythme, du rock, du punch, du groove, de la gouaille, du son, de la mélodie, de l’attitude, de l’humour. Rien de plus à ajouter, si ce n’est que les trois albums précédents sont du même niveau. Gasconha Rocks ! Pardi, si seulement on pouvait en dire autant du reste de la France...

 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également


TalkTalk - Messagerie privée en direct