↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Cooper Temple Clause


Kick up the fire, and let the flames break loose


(08/09/2003 - Morning Records - Rock - Electro - Genre : Rock)
Produit par

1- The Same Mistake / 2- Promises Promises / 3- New Toys / 4- Talking To A Brick Wall / 5- Into My Arms / 6- Blind Pilots / 7- A.I.M. / 8- Music Box / 9- In Your Prime / 10- Written Appology
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (5 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"...Là ou l'évolution d'un groupe apporte des fruits épineux et étonnants..."
Isabelle, le 16/10/2003
( mots)

Ce dernier des Cooper Temple Clause est un pur bijou pour tout amoureux d'un Rock made in UK tout sauf banal.
Ils ont réussi le coup de maître de rester eux-mêmes, à savoir une bande de jeune délurés et sauvages. En prenant cependant de la bouteille, ils ne sont surtout pas assagis, mais nettement ameliorés... Coup de coeur !
Leur single "Pomises Promises" est déjà une bombe à lui tout seul, qui peut dire le contraire ? Commencer par un titre puissant comme celui-là donne l'eau à la bouche...
Le deuxième pas est l'écoute de l'album en entier, et là, ce n'est pas simple ! Leur ton très sombre ne permet pas de mettre le CD lors d'un coup de blues. Certaines des mélodies comme la fin de "Blind Pilot" vous glace le sang !!! Heureusement, ils enchaînent après sur un ton beaucoup plus "commercial" qui vous réchauffe.
Prenez un titre comme "Music Box" par exemple : long, varié, étonnant, surprenant, mélodieux et torturé... Bref, je pourrais passer des heures à en parler mais je vous accorde que rien ne vaut une bonne écoute.
Mais il y a une véritable énergie tout au long de l'album. Les Coopers nous surprennent dans une majorité de leur chanson en variant entre son morbide et mélodie d'enfant. Leur touche réside dans l'utilisation de sons électroniques et autres déviances instrumentales très à la mode péesentement (cf. Radiohead,...). Mais leur rage se transmet intelligemment par cet usage qui fait partie intégrante de leur identité.
La seule critique que l'on peut émettre se situerait au niveau des paroles qui sont certes passionnées... mais pas très passionnantes... On peut dire que ce sont des paroles de bon niveau pour de la Pop Rock... a priori, maintenant peut-être y a-t-il une subtilité qui m'a echappée.
The Cooper Temple Clause sont en concert ce mois-ci à Londres... Affaire à suivre...

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également