↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Soen


Lotus


(01/02/2019 - Silver Lining Music - Prog suédois - Genre : Hard / Métal)
Produit par David Castillo , Inaki Marconi

Note de 4.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (2 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Deux ans après un très bon Lykaia, on constate assez peu d'évolution sur ce Lotus toutefois hautement recommandable "
Guillaume, le 20/02/2019
( mots)

Quatrième album pour Soen, le prometteur supergroupe formé autour de Martin Lopez - batteur chez Opeth notamment - et Joël Ekelhof. D'abord estampillé à juste titre clone de Tool, la discographie des Suédois est un lent chemin vers l'émancipation. Deux ans après un très bon Lykaia (2017 – UDR) qui avait fortement contribué à couper le cordon avec la bande de Maynard James Keenan, on constate assez peu d'évolution sur ce Lotus.  


L'influence majeure est toujours bien perceptible particulièrement dans certaines intonations vocales comme sur la chanson titre ou certaines lignes entremêlées basse / guitares comme sur "Opponent". L'écriture s'est néanmoins diversifiée et aujourd'hui Soen sonnerait plus comme une collision entre les sus-nommés Tool, mais aussi Leprous et Paradise Lost. 


Ces atmosphères plus éthérées mettent mieux en lumière le travail de Joel Ekelhöf dont les textes distillent toujours la même poésie sombre et mélancolique. De même la virtuosité des musiciens apparaît plus clairement, les passages techniques ne tombent pas dans le piège du magma démonstratif, on ne peut que louer la priorité donnée à la maîtrise et à la recherche de la musicalité. 


La production témoigne de cette recherche, Lotus est certainement leur album le plus agréable du point de vue du son. David Castillo et Inaki Marconi aux manettes ont su apporter du relief et le juste équilibre qui permet de mettre en valeur aussi bien les tensions que les moments de repos. Castillo est l'homme du rapprochement avec Leprous, ayant travaillé sur Malina (2017- InsideOutMusic), l'album le plus récent des Norvégiens.


 Au rang des réussites, l'ouverture et la clôture de l'album se distinguent du reste. "Opponent" résume parfaitement et d'entrée de jeu le choc des influences citées plus haut mais avec une structure sans détour alors que "Lunacy", la plus longue pièce, termine le voyage sur le moment émotionnel le plus fort pour une sorte d'apothéose notamment exprimée par la présence d'un quatuor à cordes.


Les morceaux puissants se taillent la part du lion, la dominante musicale restant le metal prog. "Lascivious", "Martyrs" et "Rival" sont les plus beaux exemples. Des riffs solides, de gros passages instrumentaux laissant même passer quelques mesures asymétriques très bien vues. 


Et enfin, et car il ne serait pas bon de ne pas penser au repos du guerrier sur un album avoisinant les 60 minutes, "Lotus"et "River" apportent le calme au milieu de la tempête et permettent à Cody Ford, le petit nouveau à la guitare, de poser sa touche floydienne sur les solos, seule évolution marquante dans le style. 


A défaut d'être un disque innovant, Lotus est un agréable tour de piste de 9 titres aux cours desquels on ne s'ennuie pas un instant. Les musiciens démontrent encore toute leur maîtrise à l'image de Joël Ekelhof, impeccable et intense dans l'interprétation bien que souvent dans un registre unique. 


Le groupe doit désormais dépasser le stade des influences assimilées avec talent car leur patte n'est pas encore tout à fait perceptible malgré toute les qualités déployées. 


Au final, si l'on peut se satisfaire de chaque écoute de ce Lotus hautement recommandable, on doit espérer encore mieux de types affichant des états de services si brillants. 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Soen


Lykaia


Album de la semaine
À lire également